formats

Les promoteurs de micro-entreprises exigent l’effacement des dettes

Publié le 26/09/2017, par dans Non classé.

Des centaines de personnes ont battu le pavé hier dans la ville de Tizi Ouzou, à l’appel du Collectif d’appui à la micro-entreprise. Il s’agit d’une marche des promoteurs qui ont créé des entreprises dans le cadre des dispositifs d’aide à l’investissement, à savoir l’Ansej, CNAC et Angem.
Les protestataires ont entamé leur action aux environs de 11h devant le portail principal du campus universitaire de Hasnaoua, pour se diriger vers le centre-ville via la rue du CHU Nedir Mohamed. Ils ont ainsi mis en avant des banderoles sur lesquelles ont pouvait lire les principaux mots d’ordre de leur action. Ils exigent, entre autres, des pouvoirs publics l’effacement de toutes les dettes (PNR, bancaires, fiscales et parafiscales) des promoteurs en question. « Beaucoup d’entreprises ont été fermées.

Le promoteur est souvent confronté à des blocages pour arracher de petits projets pour son entreprise. Il y a de multiples aléas bureaucratiques», a laissé entendre un marcheur. « Nous voulons l’amnistie générale pour tous les promoteurs des micro-entreprises créées dans le cadre des dispositifs d’aide aux jeunes.

Nous exigeons aussi des facilitations pour l’accès aux marchés publics et un environnement de travail favorable et la régulation de la sous-traitance au profit des micro-entreprises», clamaient des protestataires qui ont continué leur marche jusqu’à la placette de l’ancienne mairie, actuel musée de la ville de Tizi Ouzou.

Après des prises de parole à travers lesquelles les intervenants ont réitéré les principales doléances du collectif d’appui à la micro-entreprise, les protestataires se sont dispersés dans le calme. Ils menacent aussi de revenir à la charge avec d’autres actions si les responsables concernés continuent à faire la sourde oreille à leurs revendications. Par ailleurs, rappelons que plus 25 000 micro-entreprises, dont plus de 17 000 Ansej, ont été créées dans le cadre des dispositifs d’aide à l’emploi dans la wilaya de Tizi Ouzou.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les promoteurs de micro-entreprises exigent l’effacement des dettes
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair