formats

«Les professionnels doivent s’organiser»

Publié le 16/08/2016, par dans Non classé.

A chaque saison des congés, des commerçants préfèrent fermer sans se soucier des consommateurs…

Les commerçants, aussi bien que les prestataires de services sont concernés par cette situation. Il est grave que des citoyens ne puissent pas subvenir à leurs besoins ou qu’ils ne trouvent pas de médecin pour les soigner. Le problème se pose particulièrement dans les villes du littoral, où des vacanciers qui ne peuvent pas s’offrir un voyage à l’étranger ne trouvent pas de boulanger. Nous avons reçu plusieurs requêtes de citoyens qui souffrent d’une pénurie de produits, certains sont même contraints, durant leurs congés, de se lever à 5h pour espérer trouver une baguette de pain.

Des personnes ne trouvent pas de notaires pour un contrat, ou même de pharmacien pour acheter des médicaments. Il y a aussi la filière lait qui est désorganisée à ce moment de l’année. Nous avons constaté que ce produit est moins disponible que les derniers mois. Pourtant la logique voudrait que la production soit multipliée, surtout dans les localités situées près des plages.

Pourquoi, selon vous, cette situation se répète-t-elle à chaque période des congés ?

Les responsables de cette situation disent qu’ils exercent des activités libérales et qu’ils sont libres de prendre leurs congés à cette période de l’année. A mon avis, c’est finalement un défaut d’organisation de ces métiers. Aussi bien les commerçants, surtout les boulangers, que les différents prestataires de services sont affectés par l’anarchie qui est signalée principalement en août.

Que faut-il pour corriger cette situation ? Une loi comme celle de 2013 qui organise les permanences durant les jours fériés ?

Le problème, comme je l’ai dit, est lié à la désorganisation des métiers. Il se trouve qu’il n’y a pas de concertation entre les commerçants. Il faudrait que leurs représentants décident de réunir toutes les parties pour discuter sur les périodes des congés des uns et des autres.
Des listes seront diffusées pour information. Dans ce cas, une loi n’est pas vraiment nécessaire si les professionnels se prennent eux-mêmes en charge. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Les professionnels doivent s’organiser»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair