formats

Les pays arabes les plus touchés par les flux migratoires dans le monde

Publié le 28/03/2017, par dans Non classé.

Composé de 22 pays, le monde arabe constitue la région la plus pourvoyeuse et la plus réceptive de migrants dans le monde en raison des conflits internes, notamment durant les dernières années.
C’est ce que révèle le rapport de l’OIM, précisant que les événements en Syrie et en Libye ont grandement influé sur les flux migratoires. Vers la fin de 2011, la guerre en Libye avait provoqué l’exode de 422 000 Libyens et 768 000 migrants qui travaillaient dans ce pays pour se réfugier au Tchad, en Tunisie, en Algérie, en Egypte et au Niger. L’effondrement de l’Etat libyen en 2014 a poussé plus de 400 000 habitants à l’exode interne, et suscité des départs massifs vers l’Italie, en traversant la mer Méditerranée, devenue depuis leur cercueil.

Mais 137 631 personnes, entre migrants et réfugiés, ont pu atteindre la péninsule italienne. Par ailleurs, la crise syrienne a engendré des exodes massifs à l’intérieur du pays, vers les pays arabes et d’autres régions du monde. Selon l’OIM, jusqu’au mois de mars 2015, le nombre de réfugiés syriens enregistrés avait atteint 3 932 931, la plupart installés au Liban avec 1 186 125, en Turquie avec 1 718 147, en Jordanie avec 626 357, en Irak, 244 731, en Egypte avec 133 516, en plus des 217 724 ayant demandé l’asile en Europe.

A l’interne, ils sont 3 276 000 Syriens à être contraints à l’exode en raison de la guerre. L’OIM rappelle en outre que le plus grand nombre de réfugiés dans le monde reste celui des Palestiniens puisqu’il a atteint près de 5 millions. L’occupation de l’Irak en 2003 a, quant à elle, engendré l’exode de 2,5 millions d’Irakiens vers les pays limitrophes, notamment vers la Jordanie, la Syrie, le Liban.

D’autre part, le rapport signale que la Corne d’Afrique compte 665 732 réfugiés somaliens enregistrés, répartis entre le Kenya avec 428 947, l’Ethiopie avec 244 995, le Yémen avec 236 803, auxquels s’ajoutent 1 107 000 réfugiés internes, qui ont fui les guerres civiles depuis 2011. Au Soudan, les conflits armés ont provoqué l’exode de 3 100 000 réfugiés vers l’intérieur du pays, et 625 870 autres vers les pays limitrophes. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les pays arabes les plus touchés par les flux migratoires dans le monde
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair