formats

Les opportunistes écartés, selon Talai Boudjema

Publié le 05/09/2017, par dans Non classé.

La commission chargée d’établir dans la wilaya de Annaba la liste des candidats FLN aux prochaines élections locales – APW et APC – vient d’achever l’opération de sélection.
« Ce sont en majorité de hauts cadres et des universitaires», a assuré, hier à El Watan, Boudjema Talai, député et président de la commission de sélection des candidats à Annaba. « En toute transparence, nous avons sélectionné en collaboration avec les deux sénateurs Laid Hadji et Tayeb Hmar Nia, qui composent cette commission, des candidats potentiels dont l’envergure répond aux attentes de la population locale. Les affairistes et autres opportunistes ont été, cependant, écartés dès le début de l’opération. Annaba mérite mieux», a rassuré l’ancien ministre des Transports.

En effet, des opportunistes, il y en a eu au cours des derniers mandats, où des étrangers à la ville ont pris d’assaut une wilaya dont ils ignorent les problèmes et les attentes.

« En tant qu’originaire de la région, j’ai tenu à imposer un choix qualitatif des éventuels représentants de la population dont l’intégrité morale et le niveau d’instruction sont les premiers critères de sélection. La wilaya de Annaba a toujours été la victime potentielle des prédateurs, venus d’ailleurs», regrette Boudjema Talai. Néanmoins, cette nouvelle approche, prônée par le président de la commission de sélection des candidats, n’a pas plu aux opportunistes, dont le « futur ex-P/APW».

Sachant qu’il n’a pas été retenu pour conduire la liste FLN durant le prochain mandat de l’Assemblée populaire de wilaya, il a tenté de rassembler autour de lui des mécontents, sans envergure, pour déstabiliser ce qui semble être une opération d’assainissement dans les rangs des futurs élus. « C’est une tempête dans un verre d’eau», rassure la majorité des militants locaux du plus vieux parti. « Ces opportunistes venus d’ailleurs n’ont servi que leurs intérêts durant les dernières APW. Les nombreux projets décrochés témoignent de leur cupidité. Encouragés par l’administration, ils ont pu faire fructifier leurs affaires et devenir des hommes à mille et un milliards en un temps record. Aujourd’hui, la donne a changé et seuls les universitaires intègres peuvent prétendre à une place dans la prochaine assemblée». Ainsi, à la veille des élections locales, les couteaux sont déjà aiguisés à Annaba avant même que les joutes électorales ne soient entamées. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les opportunistes écartés, selon Talai Boudjema
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair