formats

Les mises en garde du Pôle des forces du changement

Publié le 01/12/2015, par dans Non classé.

Ce Pôle inscrit ses inquiétudes dans le contexte de la crise multidimensionnelle que vit le pays. Une crise de légitimité qu’il impute à la vacance du pouvoir.
Le Pôle des forces du changement soulève des craintes quant aux conséquences directes de la loi de finances 2016, adoptée lors d’une séance mouvementée, sur les ménages. Marquée par un rehaussement des taxes relatives aux produits énergétiques, cette loi de finances, rejetée par les députés de l’opposition, aura, selon ce regroupement politique sous la coordination de Ali Benflis, des conséquences « inévitables» sur le quotidien des Algériens.

Le Pôle des forces du changement, qui s’est réuni hier au siège du parti Talaie El Houriat, met clairement en garde, dans un communiqué, contre les effets de cette loi de finances « sur les conditions de vie du citoyen et particulièrement sur les couches les plus défavorisées».
Ce Pôle inscrit ses inquiétudes dans le contexte de crise multidimensionnelle que vit le pays. Une crise de légitimité qu’il impute à la vacance du pouvoir.

Le Pôle des forces du changement réaffirme ainsi que l’absence de légitimité et de crédibilité du système politique en place constitue la cause de l’impasse qui caractérise le fonctionnement de l’ensemble des institutions à tous les niveaux et la détérioration de la situation économique et sociale du pays.

Pour consolider son constat, il relève des symptômes de cette situation. Le premier est donc la vacance d’un pouvoir qui se trouve usurpé par des forces occultes extraconstitutionnelles. Le deuxième est une déviance de la pratique politique qui a muté en un pouvoir personnel totalitaire. Et la troisième est une aggravation de la crise politique et économique.

Ce bloc politique appelle à l’unification de l’action de l’opposition en vue de contribuer à extirper le pays de sa crise multidimensionnelle. Une unification qu’il convient, précise-t-on, « de saluer et de renforcer». Cette unification s’exprime à travers l’Instance du suivi et de coordination de l’opposition (ISCO) qui regroupe le Pôle des forces du changement et la Coordination pour les libertés et la transition démocratique (CLTD).

Le Pôle de Ali Benflis dénonce, par ailleurs, « les diverses formes de harcèlement et de pression que pratiquent les autorités publiques à l’égard des médias et l’atteinte à la liberté d’expression». Il faut souligner que l’opposition envisage de tenir une deuxième conférence, en ce mois de décembre, pour continuer le travail amorcé lors du sommet tenu le 10 juin 2014 à Mazafran (Zéralda).
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les mises en garde du Pôle des forces du changement
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair