formats

Les mesures d’obtention de visa «bientôt» facilitées pour les étrangers

Publié le 11/06/2016, par dans Non classé.

Des facilités pour les touristes étrangers. Le ministre du Tourisme, Amar Ghoul, a annoncé, jeudi, que le gouvernement prendra une série de nouvelles mesures incitatives visant à attirer les touristes étrangers et à promouvoir la destination Algérie, dont la facilitation de l’obtention du visa.
En tournée d’inspection à Alger, M. Ghoul a indiqué que ces facilités et mesures incitatives « se résument notamment en l’organisation du transport et des espaces d’accueil et à tout ce qui a trait à l’obtention du visa afin de promouvoir la destination touristique Algérie et relancer le secteur en tant que ressource hors hydrocarbures». M. Ghoul, repris par l’APS, affirme que ses services ont enregistré des « indicateurs positifs» dont l’augmentation du nombre de touristes étrangers, notamment dans les régions du Sud (Ghardaïa, Biskra, El Oued, Adrar et Béchar), outre les villes de l’intérieur et du littoral.

Des étrangers voulant venir en Algérie ont souvent mis en avant les difficultés rencontrées auprès des services consulaires algériens pour obtenir le visa. M. Ghoul a rappelé la coopération de son département et de celui des Affaires étrangères pour concrétiser le plan arrêté afin de faire connaître les potentialités touristiques de l’Algérie à l’étranger, et ce, à travers ses ambassades. Le ministre a souligné par ailleurs que des mesures ont été prises pour la redynamisation du secteur touristique de notre pays à travers une coordination entre plusieurs pays, qui consiste à accueillir des groupes de touristes de Chine, du Japon, d’Europe de l’Est, des pays du Golfe et d’Amérique latine pour faire connaître la destination Algérie.

Un rapport du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), publié en 2015, précise que très peu d’étrangers visitent le pays. Preuve en est : les dépenses des touristes algériens (interne) comptent pour 97% des dépenses dans le secteur du tourisme en 2014, indique l’organisme mondial.

Les 3% restants sont donc le fait des touristes étrangers. Selon ce même rapport, repris par les médias, l’Algérie est 124e sur 184 pays en termes de contribution relative du tourisme à la richesse nationale (PIB). Selon le document, le secteur du tourisme a une contribution directe de 3,5% au produit intérieur brut (PIB) algérien, soit 633,1 milliards de dinars.

En incluant les effets indirects et induits (dépenses d’investissement, consommation des employés du secteur…), la part totale du tourisme dans le PIB algérien atteint les 6,7%. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les mesures d’obtention de visa «bientôt» facilitées pour les étrangers
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair