formats

Les jeunes de 18 à 29 ans fortement impliqués

Publié le 04/08/2016, par dans Non classé.

Les jeunes âgés de 18 à 29 ans sont fortement impliqués dans les accidents de la route enregistrés durant le premier semestre 2016, selon le directeur du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR), Ahmed Naït El Hocine. Cette tranche d’âge est impliquée dans 35,83% des accidents routiers enregistrés durant le premier semestre de l’année en cours et constitue un facteur conséquent dans ce bilan tragique avec un taux de 24,23%, a déclaré M. Naït El Hocine lors d’une conférence de presse animée à l’occasion du lancement d’une campagne de sensibilisation contre l’insécurité routière durant la période des départs en vacances d’été. Il a par ailleurs fait remarquer que les conducteurs détenteurs d’un permis de conduire de moins de 5 ans représentent « plus de la moitié (53,84%) des conducteurs impliqués dans des accidents de la circulation au cours de la même période». L’intervenant a expliqué le phénomène par le « faible apprentissage et le jeune âge des nouveaux titulaires du permis de conduire, ce qui engendre des comportements intempestifs et des postures dangereuses et irréfléchies en circulation».

Les statistiques du CNPSR montrent que 1919 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la route durant le premier semestre 2016, en baisse de 8,88% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette baisse de la mortalité routière est estimée à 12,41% au niveau des zones urbaines et à 8,02% au niveau des zones rurales. Relevant que 14 263 accidents corporels de la circulation routière ont été comptabilisés durant le premier semestre 2016 contre 17 501 en 2015, soit 3263 (18,64%) de moins, le conférencier a estimé que cette situation « a influé positivement sur les autres indicateurs de l’accidentalité». Cette chute du nombre des accidents corporels est estimée à 6,30% au niveau des zones urbaines et à 29,82% au niveau des zones rurales. Le responsable du CNPSR a noté que « la baisse la moins significative a été observée au cours des mois de janvier et février», en raison, a-t-il précisé, « des conditions climatiques qui ont rendu la circulation très difficile sur de nombreux axes routiers avec une série de graves accidents». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les jeunes de 18 à 29 ans fortement impliqués
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair