formats

Les institutions de l’Etat doivent intervenir

Publié le 12/08/2016, par dans Non classé.

Quelle prise en charge psychologique est assurée aujourd’hui aux familles des enfants enlevés, disparus et assassinés ?

Il faut aider les familles victimes à renforcer les liens sociaux. Il n’est vraiment pas question qu’elles soient livrées à elles-mêmes. La détresse, le choc et le traumatisme doivent être réparés. L’élément réparation est important. Les dégâts psychologiques sur les membres de la famille doivent être réparés. Malheureusement, la prise en charge psychologique n’est pas une priorité pour l’instant, même si au moment du drame et des faits, certaines familles sont entourées de psychologues.

En tant que réseau d’associations, que proposez-vous ?

A mon avis, il faut même des psychologues spécialisés dans ce détail. Car c’est un suivi précis qu’il faut engager sur une longue durée. Il faut prendre le temps qu’il faut, car il ne faut pas perdre de vu l’impact néfaste qu’un enlèvement et un assassinat d’enfant peut avoir sur sa famille. Le rendement scolaire baisse, les parents rompent avec la société et l’entourage, mais surtout le sentiment de vengeance domine. Pour répondre à tout cela, ce sont particulièrement les institutions de l’Etat qui doivent mener un travail dans ce sens pour une meilleure prise en charge psychologique. Elles les doivent intervenir.

Des voix s’élèvent après chaque assassinat et enlèvement d’enfant pour demander le rétablissement de la peine de mort. Puis, au bout de quelques semaines, les esprits se calment et rien n’est pris au sérieux. Pensez-vous qu’il y a un laisser-aller des autorités et de la société civile ?

Ce n’est pas du tout normal. C’est particulièrement le niveau de vigilance qui baisse. Nous avons toujours été dans la réaction et cela ne va pas dans l’intérêt de la cause de la protection des enfants. Il faut garder le niveau de vigilance en veille et impliquer tous les acteurs. Notre rôle, aujourd’hui, est de plaider pour le développement de l’alerte et du signalement d’enlèvement. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les institutions de l’Etat doivent intervenir
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair