formats

Les incroyables acquisitions immobilières des frères Bedjaoui

Publié le 04/06/2017, par dans Non classé.

Les affaires de corruption de la famille Bedjaoui ne concernent pas que le sulfureux Farid. Ses frères, Riyad, mais surtout Réda, se trouvent être à la tête d’un énorme empire immobilier dont les ramifications s’étendent de Montréal, au Canada, à Dubaï aux Emirats.
C’est ce que révèle le Journal de Montréal qui édite un dossier spécial sur les affaires de corruption de dirigeants africains établis dans la province francophone du Canada. Dans cette enquête, menée par un bureau spécialisé, on apprend par exemple que Réda Bedjaoui a acquis, en 2015, un appartement de près de 1,9 million de dollars (taxes comprises) situé dans le prestigieux M sur la Montagne, sur le flanc du mont Royal. Le bien est actuellement évalué à près de 2 millions de dollars.

Trois mois plus tôt, Réda Bedjaoui « devenait actionnaire des Appartements Acadia inc., juste en face du Ritz-Carlton, selon le registre des entreprises du Québec. La copropriété de grand luxe qui vient avec ses parts est à vendre en ce moment pour 3,5 millions de dollars chez l’agence Sotheby.

Mais attention : les frais de condos sont de 47 148 dollars par an !», ajoutera encore la publication qui donne les photographies de chacun des biens acquis par le neveu de l’ancien ministre des Affaires étrangères, aujourd’hui exilé volontaire en France. Réda Bedjoui compte également à son actif d’autres biens immobiliers d’une valeur de 4,7 millions de dollars. De même qu’il a acheté un appartement au burj Khalifa de Dubaï. En tout, le frère de Farid Bedjaoui disposerait d’une fortune déclarée de 75 000 dollars. Mais « cet ancien étudiant de l’Université de Montréal pouvait compter sur l’appui financier de son grand frère Farid, qui lui a fait parvenir pour 285 000 dollars de chèques en 2005 et 2006», selon le Journal de Montréal.

Ce dernier évalue également les achats immobiliers de l’autre frère, Riyad, et son épouse à plus de 6,8 millions de dollars. Cet argent est venu du grand frère Farid Bedjaoui, cité dans l’affaire de corruption de Sonatrach et dans une autre affaire liée à la société canadienne SNC Lavalin. Mais l’oncle, Mohamed Bedjaoui, a également contribué à la richesse des neveux. En 2001, il a posté deux chèques de 100 000 dollars chacun à son neveu (302 000 dollars à l’époque). « Mohamed Bedjaoui disait envoyer cet argent pour les jumeaux de Réda qui venaient de naître, dans une lettre que nous avons obtenue», précise le journaliste canadien. Ce dernier ajoutera que les trois frères et leur oncle « font des affaires en famille ». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les incroyables acquisitions immobilières des frères Bedjaoui
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair