formats

Les exportations chutent de plus de 23%

Publié le 21/11/2016, par dans Non classé.

Les exportations de l’Algérie ont chuté à 22,74 milliards de dollars entre janvier et fin octobre derniers, contre 29,7 milliards de dollars sur la même période de 2015, soit une baisse de près de 7 milliards de dollars (-23,44%), indique le dernier bilan des Douanes, repris hier par l’APS.
Pesant pour près de 94% des exportations globales du pays, la valeur des ventes de gaz et de pétrole à l’étranger a reculé à 21,32 milliards de dollars sur les dix premiers mois de l’année en cours, contre 28,08 milliards de dollars durant la même période de l’année écoulée, soit une chute de 6,76 milliards de dollars (-24,07%).

Toujours aussi marginales, les exportations hors hydrocarbures n’ont pas dépassé, pour leur part, le montant total de 1,4 milliard de dollars, en repli de 12,5% par rapport aux dix premiers mois de 2015. En conséquence, malgré la réduction de la facture globale des importations à 38,54 milliards de dollars, contre 43,46 milliards de dollars entre janvier et octobre 2015, la balance commerciale de l’Algérie enregistre un déficit qui atteint désormais les 15,8 milliards de dollars à fin octobre 2016, contre 13,76 milliards de dollars sur la même période de l’année dernière.

Aussi, font ressortir les données du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis), le déficit commercial de l’Algérie s’est encore creusé de 2,03 milliards de dollars, soit de 14,75% sur la période considérée, tiré bien entendu par la chute drastique des revenus pétroliers du pays. Ce faisant, la valeur totale des exportations ne couvre désormais plus celle des importations qu’à hauteur de 59%, contre un taux de couverture de 68% il y a à peine une année.

A noter que, selon le CNIS, sur les 38,54 milliards de dollars d’importations enregistrées, un montant de 22,6 milliards a été payé cash (58,7%), tandis que les lignes de crédit ont représenté 14,4 milliards de dollars, le compte en devises propres quelque 3 millions de dollars et les autres moyens de paiements près de 1,5 milliard de dollars.

S’agissant enfin des principaux partenaires commerciaux de l’Algérie, l’Italie, indique l’institution douanière, reste en tête de ses principaux clients avec plus de 4 milliards de dollars, suivie de l’Espagne, la France et les Etats-Unis, alors que la Chine demeure le premier fournisseur du pays avec 6,86 milliards de dollars, devant la France, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les exportations chutent de plus de 23%
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair