formats

Les essais ont commencé avec un arrêt à Chlef

Publié le 24/02/2018, par dans Non classé.

Comme prévu,les essais techniques du nouveau train rapide Coradia ont commencé, avant-hier, entre les gares d’Alger et d’Oran, avec un seul arrêt à Chlef. Ils sont effectués par les techniciens du fournisseur français Alstom, en compagnie de leurs homologues de la SNTF.
L’opération, nous dit-on, s’est bien déroulée jusque-là avec la mise en exploitation, à titre d’essai, des nouvelles rames de dernière génération, dont la mise en service commercial interviendra officiellement le 2 mars prochain. Un seul point noir cependant, le train Coradia a subi des jets de pierres à l’entrée de la gare d’El Khemis (Aïn Defla), occasionnant des bris de glace au niveau d’un compartiment.

Les autorités locales de cette région devraient réagir rapidement face à ce phénomène qui tend à prendre des proportions alarmantes. Le train a observé un arrêt à Chlef, comme l’avait annoncé le PDG de la SNTF, Yacine Bendjaballah, lors de son passage dans la wilaya le 23 janvier dernier. Une halte sans doute attendue avec impatience par les usagers de la région qui utilisent de plus en plus le train comme leur moyen de transport privilégié pour se rendre dans les grandes villes du pays.

Le prix de la desserte entre Alger et Oran a été fixé à 2000 DA en première classe et à 1700 DA en classe économique. Le train Coradia, qui peut atteindre une vitesse de 160 km/h, offre toutes les commodités et services nécessaires (wifi, informations, restauration, etc.), avec un personnel qualifié, dont des hôtesses d’accueil formées spécialement pour ce type de train. Celui-ci desservira ensuite les villes de Constantine, Annaba et Béchar, avec la livraison de la totalité des 17 autorails Coradair commandés auprès d’Alstom. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les essais ont commencé avec un arrêt à Chlef
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair