formats

Les enseignants mettent fin à leur grève à Tizi Ouzou

Publié le 11/01/2018, par dans Non classé.

Les élèves rejoindront leurs classes aujourd’hui. Le bras de fer opposant le Cnapeste (Conseil national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique élargi) à la direction de l’éducation de Tizi Ouzou a connu son épilogue, hier, à l’issue d’une réunion qui a regroupé les deux parties concernées, et ce, en présence du président de l’APW, Youcef Aouchiche et le chef de cabinet du wali, ainsi que des représentants du collectif autonome des associations des parents d’élèves.

Ainsi, après une grève qui a été enclenchée depuis le 21 novembre dernier, les élèves reprendront les cours aujourd’hui, jeudi. Les enseignants grévistes ont ainsi décidé de mettre fin à leur débrayages, estimant qu’un accord a été conclu avec la direction de l’éducation pour satisfaire leur revendication. Celle-ci se résume à l’exigence du départ de deux responsables de la Direction de l’éducation (DE) accusés par les grévistes dans l’affaire de l’enseignante « agressée par une policière» à l’intérieur des locaux de la direction en question.

Il est utile de rappeler aussi que durant la période de la grève, plusieurs actions de protestation ont été organisées aussi bien par le Cnapeste que par les parents d’élèves inquiets sur le sort de l’année scolaire. Le 19 décembre dernier, les enseignants ont organisé une grande marche vers le siège de la wilaya. Dès lors, la situation commençait à prendre de l’ampleur, surtout avec la décision des grévistes de poursuivre leur débrayage au moment où aucune solution n’est parvenue aussi de la DE pour mettre fin au conflit.

Cela avait d’ailleurs fait réagir les parents d’élèves qui ont décidé de battre le pavé afin de réclamer une issue à ce bras de fer. Ils ainsi initié, eux aussi, une marche à Tizi Ouzou pour réclamer la reprise des cours. De son côté, le collectif des associations autonomes des parents d’élèves s’est réuni, le 2 janvier en cours, au lycée Rabah Stambouli. Les présents à cette rencontre ont également affiché leurs appréhensions quant à l’issue de l’année scolaire de leurs enfants si la grève venait à perdurer.

D’ailleurs, la résolution de cette rencontre fait état de la fermeture des établissements scolaires si aucune solution n’est trouvée au conflit. Dimanche, à la reprise après les vacances d’hiver, les enseignants ont maintenu la grève et tous les lycées, certains CEM et écoles primaires de la wilaya étaient toujours paralysés.

La direction de l’éducation a procédé aux ponctions sur salaire et envoyé des mises en demeure aux grévistes qui ont fini par mettre fin à leur action hier. « Nous avons trouvé un accord qui a été accepté par le Cnapeste et le dialogue se poursuit pour les autres revendications», a déclaré à la presse, Ahmed Lalami, directeur de l’éducation de la wilaya de Tizi Ouzou. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les enseignants mettent fin à leur grève à Tizi Ouzou
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair