formats

«Les enfants sont de plus en plus agités et manquent de concentration»

Publié le 19/12/2017, par dans Non classé.

Les dangers d’internet sur les élèves, le réapprentissage de la langue arabe et la formation des apprenants ont été au cœur de l’allocution qu’a donnée, hier à Guelma, Nouria Benghabrit, ministre de l’Education nationale, à l’adresse des directeurs de l’éducation et secrétaires généraux de l’est du pays conviés aux ateliers dédiés au plan national de formation du sectoriel au niveau local, pour en examiner les modalités de déploiement sur le terrain.

UN PROGRAMME DE SENSIBILISATION

« L’enjeu, pour nous aujourd’hui, est d’enseigner aux enfants une utilisation raisonnable des outils numériques tout en évitant les risques d’addiction et surtout la manipulation. Les médecins observent de plus en plus de graves troubles du comportement et d’attention chez les élèves», souligne la ministre dans le premier volet de son intervention. Et de s’inquiéter : « L’enjeu, suffisamment urgent, mériterait un véritable programme de sensibilisation. Tout le monde reconnaît que les enfants sont de plus en plus agités et manquent de concentration.» En effet, nous l’aurons compris, les dégâts sur les élèves sont beaucoup plus graves qu’ils ne paraissent, d’autant qu’il y a eu mort dans le monde et en Algérie.

L’apprentissage de la langue arabe ou son réapprentissage une autre problématique soulignée par la ministre : « Les résultats des apprenants en langue arabe ne sont guère bons, malgré les volumes horaires importants ! Une cinquantaine d’inspecteurs de langue arabe suivent un cycle de formation au lycée Hassiba Ben Bouali à Alger en veillant à ce que la didactique de la langue arabe soit inscrite comme l’une des thématiques centrales du plan de formation», dira l’oratrice. Et de préciser : « Ce noyau de 50 inspecteurs formés assurera la démultiplication au niveau régional et wilayal.» Notons également que 53 thématiques seront prises en charge, lors de cette formation, sur une période de 3 années « en présentiel ou à distance».

Dans son allocution, la ministre aborda également la formation dispensée aux directeurs d’école, CEM et lycée, afin d’acquérir « une véritable culture managériale et une parfaite connaissance de la réglementation». En réponse à une question d’El Watan sur le manque de pratique d’éducation physique(de sport) dans le primaire essentiellement, vu qu’elle pourrait, le cas échéant, les détourner un tant soit peu des jeux sur console et en ligne, Mme Benghabrit admet l’insuffisance dans ce volet. « Nous sommes passés d’un quart d’heure à une heure de pratique pour le primaire ! Je sais c’est très peu.

Oui ! Mais que voulez-vous, il y a un manque de matériel pédagogique. Ça va se faire, nous y travaillons avec le ministère de la Jeunesse et des Sports», a-t-elle répondu.
Notons, enfin, que les ateliers de déclinaison du plan de formation, inscrit pour deux jours, lundi et mardi, sont programmés au lycée Mahmoud ben Mahmoud de Guelma.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Les enfants sont de plus en plus agités et manquent de concentration»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair