formats

Les élections locales auront lieu le 23 novembre

Publié le 27/08/2017, par dans Non classé.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a signé, hier, un décret présidentiel portant convocation du corps électoral pour les élections des Assemblées populaires communales (APC) et des Assemblées populaires de wilaya (APW) qui se dérouleront le jeudi 23 novembre 2017, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.
Le décret dispose qu' »une révision exceptionnelle des listes électorales sera ouverte du mercredi 30 août au mercredi 13 septembre 2017», ajoute le communiqué.

Les prochaines élections locales interviennent après l’adoption d’un nouveau régime électoral promulgué le 25 août 2016 (16-10, JO n°50), conformément aux dispositions de la Constitution révisée en février de la même année.
De nouvelles dispositions sont édictées pour les élections locales (communales et de wilaya), concernant les différentes étapes de l’opération électorale (confection des listes, dépôt des candidatures, déroulement et annonce des résultats).

Le prochain scrutin verra l’intervention de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), censée donner des garanties de transparence et de régularité. Cette instance permanente, instituée par la Constitution, bénéficie de prérogatives lui permettant de veiller au déroulement légal de l’opération de dépouillement et au droit des candidats d’inscrire au procès-verbal de dépouillement toute contestation ainsi que leur droit d’obtenir une copie du PV de dépouillement.

Intervenant à l’occasion de l’installation des nouveaux walis et walis délégués concernés par le dernier mouvement dans ce corps, le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, cité par l’APS, avait précisé que la HIISE n’a aucun rapport avec l’administration, assurant que le rôle de son ministère consiste, conformément aux directives du président de la République, à mettre à la disposition de cette instance tous les moyens nécessaires lui permettant d’accomplir sa mission.

Selon le nouveau régime électoral, les représentants des candidats peuvent exercer leur droit de contrôle des opérations de vote à toutes les étapes et d’enregistrer leurs contestations et recours dans les procès-verbaux de dépouillement des bulletins de vote. M. Bedoui a appelé à « réunir toutes les conditions favorables» pour le succès des prochaines élections locales.

Pour le ministre, les APC élues doivent « assumer leur entière responsabilité et interagir efficacement avec la conjoncture actuelle en prenant conscience de leur rôle dans le processus de développement» et elles (APC) doivent également « œuvrer à améliorer le cadre de vie du citoyen et attirer les investissements productifs les mieux adaptés aux territoires». Au-delà des aspects techniques liés aux prochains scrutins, il y a la hantise des pouvoirs publics, à savoir le taux de participation qui était très faible lors des législatives.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les élections locales auront lieu le 23 novembre
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair