formats

Les déplacements de populations en 2015, par région

Publié le 09/09/2016, par dans Non classé.

1- Moyen-Orient et Afrique du Nord

La guerre en Syrie demeure la principale cause à travers le monde des déplacements de populations et de la souffrance associée. A la fin 2015, le conflit avait généré au moins 4,9 millions de personnes qui ont fui en tant que réfugiés et 6,6 millions de personnes déplacées internes – soit environ la moitié de la population d’avant-guerre en Syrie. Le conflit en Irak avait déraciné, à la fin de l’année, 4,4 millions de personnes déplacées internes et près de 250 000 réfugiés.

La guerre civile au Yémen, qui a commencé en 2015, avait, à la fin décembre, déraciné 2,5 millions de personnes – soit davantage de nouveaux déplacements que tout autre conflit à travers le monde. Avec 5,2 millions de réfugiés palestiniens relevant de la compétence de l’Unrwa, près d’un demi-million de Libyens contraints de fuir ailleurs dans leur pays et un certain nombre d’autres situations plus limitées, la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord a compté davantage de déplacements de populations que toute autre (19,9 millions).

2- Afrique subsaharienne

La poursuite de violents conflits au Soudan du Sud en 2015 ainsi qu’en République centrafricaine et en Somalie, ainsi que des déplacements massifs nouveaux ou prolongés dans ou hors de pays comme le Nigéria, le Burundi, le Soudan, la République démocratique du Congo, le Mozambique et ailleurs ont généré ensemble 18,4 millions de réfugiés et de déplacés internes à la fin de l’année 2015. Parallèlement, l’Afrique subsaharienne a accueilli quelque 4,4 millions de réfugiés au total – soit davantage que toute autre région. Cinq des 10 principaux pays hôtes au monde étaient des pays africains, avec l’Ethiopie en tête, suivie par le Kenya, l’Ouganda, la République démocratique du Congo et le Tchad.

3- Asie et Pacifique

La région Asie et Pacifique comptait près d’un réfugié et personnes déplacées sur six à travers le monde en 2015, ce qui en fait la troisième plus grande région pour les déplacements de populations. Un réfugié relevant de la compétence du HCR sur six était originaire de l’Afghanistan (2,7 millions de personnes) où près de 1,2 million de personnes sont des déplacés internes. Le Myanmar est le deuxième pays générateur de réfugiés et de personnes déplacées internes dans cette région (451 800 et 451 000 respectivement). Le Pakistan (1,5 million) et la République islamique d’Iran (979 000) demeurent parmi les principaux pays d’accueil de réfugiés au monde.

4- Amériques

Le nombre croissant de personnes fuyant les gangs et autres actes de violence en Amérique centrale a contribué à une hausse de 17 cent des déplacements de populations à travers la région. Le nombre de réfugiés et demandeurs d’asile originaires du Salvador, du Guatemala et du Honduras atteint 109 800. La plupart rejoignent le Mexique et les Etats-Unis et le nombre a été multiplié par cinq en trois ans. En proie à une situation prolongée, la Colombie demeurait le plus important pays au monde pour les déplacements internes (6,9 millions).

5- Europe

La situation en Ukraine, la proximité de l’Europe avec la Syrie et l’Irak, ainsi que l’arrivée de plus d’un million de réfugiés et de migrants via la Méditerranée en provenance, pour la plupart, des dix principaux pays générateurs de réfugiés à travers le monde, ont dominé l’actualité des déplacements de populations pour la région en 2015. Les pays européens ont généré quelque 593 000 réfugiés – originaires de l’Ukraine pour la plupart ; et en ont accueilli 4,4 millions – dont 2,5 millions en Turquie. Les chiffres fournis par le gouvernement ukrainien font état de 1,6 million d’Ukrainiens déplacés internes. Le rapport du HCR sur les Tendances mondiales recense 441 900 demandes d’asile en Allemagne, où la population réfugiée a augmenté de 46% par rapport à son niveau de 2014 qui était de 316 000. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les déplacements de populations en 2015, par région
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair