formats

«Les autorités veulent vider l’Algérie de ses migrants»

Publié le 11/04/2018, par dans Non classé.

Les opérations d’expulsion des migrants subsahariens suscitent l’indignation des organisations nationales.
La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) et l’association RAJ dénoncent « ces expulsions collectives indiscriminées qui portent atteinte à la dignité humaine et qui renvoient de l’Algérie l’image d’un pays qui perd ses certitudes et qui se renferme sur lui-même dans une précipitation injustifiée».

Dans un communiqué rendu public hier, les deux organisations exigent « l’arrêt immédiat de ce genre d’opérations». Ils interpellent aussi les pouvoirs publics sur leurs responsabilités quant à la sécurité des personnes migrantes et le respect de leurs droits, conformément aux normes internationales des droits humains. Selon le communiqué, les opérations d’expulsion des personnes migrantes « se poursuivent et s’intensifient dans notre pays».

« Après celle menée le jeudi 5 avril à partir de Zéralda et qui avait ciblé plusieurs dizaines de personnes, hommes, femmes et enfants, une opération similaire a eu lieu le lundi 9 avril 2018 à Oran. Le caractère massif de ces opérations, les nationalités visées et la célérité avec laquelle sont organisées ces expulsions ne laissent aucun doute sur la volonté des autorités à vider l’Algérie de ses migrants», lit-on dans le même document.

Les deux organisations rappelle aussi que l’action des autorités est menée « au mépris du droit, des engagements pris dans le cadre des conventions internationales et aussi et surtout des valeurs historiques du Mouvement national et de la Révolution algérienne». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Les autorités veulent vider l’Algérie de ses migrants»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair