formats

Les Américains pour réhabiliter les locomotives SNTF

Publié le 17/07/2016, par dans Non classé.

La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) est en pleine modernisation ; elle a un important programme d’investissement, de renouvellement et autres», a déclaré hier Boudjema Talaï, ministre des Travaux publics et des Transports, lors de sa visite d’inspection à l’atelier de maintenance ferroviaire (AMF) de Sidi Mabrouk, dans la wilaya de Constantine.
Le ministre a assisté à un exposé sur la réhabilitation et la modernisation des locomotives Diesel électriques de type General Electric (GE) U18C, acquises en 1976-1977 auprès du fournisseur américain General Electric et mises en service en 1978. Depuis, ces locomotives ont subi beaucoup de dégradations. Le parc présente une faible disponibilité où, sur 25 locomotives, seulement 4 sont en exploitation.

Selon un représentant de l’AMF, cela est dû au « manque de pièces de rechange nécessaires à la réparation des organes importants de la locomotive». La décision a été prise donc de procéder à la modernisation et la réhabilitation des locomotives en partenariat avec le constructeur américain GE, au lieu de dépenser plus d’argent pour en acheter d’autres.

Selon le rapport présenté, la main d’œuvre de l’AMF est à 100% algérienne, dont 33% de jeunes recrutés par le biais de l’ANEM et chapeautés par les Américains. Cette action permettra, dit-on, d’améliorer la fiabilité pour une meilleure disponibilité, de réduire la consommation de carburant ainsi que les coûts d’entretien et de fournir des formations au profit des jeunes.

A propos de l’achat des pièces, le ministre a déclaré : « Nous n’achetons plus la pièce de rechange selon le code des marchés. Désormais, nous achèterons à travers des accords de partenariat avec le fabriquant. Dans ces accords, nous inclurons la formation et la disponibilité de la pièce, au lieu de la stocker et de dépenser encore de l’argent et du temps.» Il a insisté aussi sur la formation de jeunes techniciens.

Pour lui, ils devraient être sollicités et « exportés» vers les pays voisins, telle la Tunisie, pour mener des réparations. Boudjema Talaï a affirmé que cette stratégie des accords de partenariat sera mise en œuvre dans tous les domaines et dans les différents projets, tel le tramway. Son objectif est de rendre 100% algérienne la maintenance.

L’austérité rattrape le tramway de Constantine

Par ailleurs, lors d’une conférence de presse, le ministre a affirmé que tous les téléphériques à l’échelle nationale subiront des opérations de rénovation totale. Selon lui, ces téléphériques étaient gérés par les communes sans expertise ni maîtrise technique. D’après le ministre, l’état de ce moyen de communication est devenu catastrophique, voire dangereux. C’est la raison pour laquelle la gestion sera accordée à l’Entreprise des transports algériens par câble (ETAC), après l’achèvement des travaux de rénovation et de maintenance lancés dans toutes les wilayas, a-t-il affirmé.

Les nouvelles orientations données par le ministre semblent dictées par l’austérité. La wilaya de Constantine devra goûter au coup de frein donné au développement, notamment en ce qui concerne le projet d’extension de la ligne du tramway et qui manifestement fait face à des lendemains incertains. « Le taux d’avancement du projet est à 15%. Mais vu les engagements, il faut trouver des sources de financement pour continuer les travaux.

Certes il y a plus d’avantages dans ce projet que d’inconvénients, mais on verra plus tard les décisions qu’on pourra prendre là-dessus», a-t-il répondu aux questions des journalistes. M. Talaï a estimé qu’il s’agit de question de priorité et que le confort se place à la troisième place. Très avare dans ses déclarations, Boudjema Talaï a conclu : « Le projet peut être différé ou mené à une cadence lente. On verra plus tard, les ressources seront mises par priorité.» Y. S. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les Américains pour réhabiliter les locomotives SNTF
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair