formats

Les agences de voyages se mettent à l’ère de l’éductour

Publié le 04/06/2017, par dans Non classé.

Depuis quelques années, à l’approche de la saison estivale, le tour-opérateur organise des éductours à l’attention des agences de voyages adhérant à la plateforme de réservation en ligne Bedsonline. Cette année, l’opération a ciblé la destination Tunisie.
Le tour-opérateur algérien All Ways Travel, représentant exclusif de Hotelbeds, premier groupe mondial de la distribution hôtelière B to B en ligne, a organisé, il y a quelques semaines, en partenariat avec la compagnie aérienne tunisienne, Nouvel Air, un éductour de quatre jours en Tunisie au profit d’une cinquantaine d’agents de voyages algériens parmi les 423 adhérents à sa plateforme.

Le voyage avait pour objectif de faire tester, à des professionnels, des formules touristiques proposées par des hôtels et de leur faire connaître la destination Tunisie, tout en les incitant à la proposer ensuite à leurs clients. Il est vrai que le pays attire, depuis plusieurs années déjà, des centaines de milliers d’Algériens à la recherche de vacances agréables.

Mais pour vendre un produit touristique et satisfaire les exigences d’un client, le travail d’un agent de voyages n’est pas aussi simple qu’on l’imagine. « Il faut savoir que même les professionnels du tourisme ne sont pas forcément au courant de tout ce qui est proposé sur le marché touristique, bien que ce type de prestations soit maintenant largement diffusé à travers les différents supports médiatiques et sur internet. Beaucoup de clients vont dans le détail et les agents de voyages ne peuvent répondre à leurs choix et doléances que s’ils maîtrisent, à leur tour, l’offre dans le détail. C’est pourquoi le contact direct et l’expérience vécue sur le terrain demeurent le seul moyen de renforcer au mieux les connaissances des agents.

Cela leur permet de nouer des relations privilégiées avec les prestataires, mais aussi de diversifier leurs offres au profit des clients», nous explique Khaled Mezhoudi, directeur de All Ways Travel.

Depuis quelques années, à l’approche de la saison estivale, le tour-opérateur organise des éductours à l’attention des agences de voyages adhérant à la plateforme de réservation en ligne Bedsonline. « Cette année, l’opération a ciblé la destination Tunisie. C’est pour promouvoir le produit tunisien et faciliter, par la même, sa vente tout en permettant à nos clients de connaître les hôtels, les complexes hôteliers, leurs infrastructures et ce qu’ils proposent comme prestations. De retour au pays, ces agences sont mieux outillées pour proposer à leur tour aux touristes la destination Tunisie et ce qu’elle offre comme prestations», souligne Khaled Mezhoudi.

L’Algérie, un marché prioritaire

Trois zones touristiques, les plus prisées par les Algériens, ont été visitées, quatre jours durant, à savoir Sousse et Monastir mais surtout Hammamet qui concentre, à elle seule, environ le tiers de l’activité touristique tunisienne. Il faut dire à ce propos que les propriétaires des hôtels tunisiens et autres stations balnéaires ont chaleureusement accueilli le groupe algérien d’agents de voyages, insistant sur la disponibilité d’une offre étoffée de prestations correspondant à toutes les bourses, les goûts et les préférences des touristes. Les préparatifs pour la saison 2017 ont déjà commencé et les marchés prioritaires sont l’Algérie et la Russie.

Mais bien avant l’été, des centaines de touristes algériens font, d’ores et déjà, le bonheur des voyagistes tunisiens, bien que le rush soit attendu pour la période post-Ramadhan. « Habituellement, grâce aux touristes algériens, nous arrivons à faire le plein dès le mois de juin. Leur apport nous a été salutaire lors des deux dernières saisons et nous espérons en faire autant cette année», résume le patron d’une station balnéaire à Port El Kantaoui, à Sousse. Impactée par les attentats terroristes du Bardo et de Sousse en 2015, la Tunisie a subi de plein fouet la désertion des touristes. Mais le pays a réussi tout de même à « sauver la face» grâce aux milliers d’Algériens qui n’ont pas hésité à se rendre dans ce pays frontalier pour passer leurs vacances.

En effet, malgré la fameuse taxe imposée à la frontière par la Tunisie, le nombre de touristes algériens qui s’y sont rendus a augmenté, l’année dernière, à 1,8 million, contre 1,5 million en 2015, représentant ainsi le tiers des touristes accueillis. « Pour les Algériens, la Tunisie reste la destination n°1, du fait qu’elle n’exige pas de visa préalable, de sa proximité et les tarifs y sont les moins chers. Les hôtels ne sont pas bondés et le service y est de qualité.

Pour une famille algérienne, difficile de trouver une autre destination réunissant autant d’avantages», nous explique le représentant de Hotelbeds. Et de préciser que la plateforme de réservation en ligne dont dispose le groupe compte plus de 75 000 hôtels, dont 200 hôtels tunisiens, mis à la disposition des agences de voyages algériennes désirant procéder à des réservation pour leurs clients. Quant aux hôtels algériens, notre interlocuteur nous apprend qu’ils sont inexistants sur la plateforme, mis à part ceux des grandes villes qui n’ont pas une vocation touristique. D’où la difficulté d’organiser un éductour local pour la promotion du tourisme algérien. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les agences de voyages se mettent à l’ère de l’éductour
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair