formats

Les accidents de la route en nette baisse

Publié le 06/03/2018, par dans Non classé.

Durant les 17 dernières années, le parc automobile a connu une hausse fulgurante. Il est passé de 2 947 517 véhicules en 2000 à 8 858 162 véhicules en 2017. Contrairement à certaines idées reçues, les accidents ont, quant à eux, connu une fluctuation durant cette période, pour arriver à une nette baisse durant l’année dernière en comparaison à l’année 2000.
Selon le bilan de la Gendarmerie nationale sur la sécurité routière pour l’année 2017, il y aurait eu quelque 10 505 accidents. Un chiffre qui s’affiche le plus bas depuis 2000. Par rapport à 2016, la baisse est de 27,31%. Sur ce nombre, les éléments de la gendarmerie ont comptabilisé 2295 accidents mortels, 7408 corporels et quelque 800 autres matériels. Le nombre de personnes décédées et de blessés a également baissé. 2913 personnes ont perdu la vie sur le coup et 18 175 autres s’en sont sorties avec des blessures diverses.

Ces deux chiffres ont reculé respectivement de 11,89% et 29,29% par rapport à l’année précédente. Selon le directeur des unités constituées au commandement de la Gendarmerie nationale, le colonel Mohamed Triki, qui a animé une conférence de presse pour la présentation de ce bilan annuel, le facteur humain reste, sans surprise, la première cause de ces accidents, à hauteur de 92,95%.

Les dépassements dangereux et l’excès de vitesse sont les premières infractions commises menant à ces hécatombes routières. Allant un peu plus dans les détails, les détenteurs de nouveaux permis qui n’ont pas dépassé les 2 ans de conduite sont les plus impliqués dans ces accidents. Ils représentent un taux de 42%.

Par les chiffres, 62,71% des accidents ont été causés par les conducteurs âgés de moins de 40 ans et 17% par la tranche d’âge située entre 25 et 29 ans. Contrairement à ce que pensent certains, 98% des conducteurs impliqués dans ces accidents sont des hommes. Même si les transports de voyageurs et de marchandises ne représentent que 26% des accidents enregistrés en 2017, ils restent tout de même à l’origine d’accidents mortels.

Les éléments de la gendarmerie ont déploré 2790 accidents ayant causé le décès de 959 personnes, soit 33% du nombre total des morts durant 2017. En matière de classement des wilayas par nombre d’accidents, Alger arrive en haut du podium avec 759 accidents, suivie de Blida et Aïn Defla avec 475 accidents. Cependant, pour le nombre de morts, la wilaya de M’sila est première avec 141 décès, puis Sétif avec 103 morts et Batna avec 99 autres.

L’autoroute Est-Ouest a enregistré 709 accidents alors qu’auparavant c’était la RN1 qui détenait le triste record (559 accidents). Le colonel Mohamed Triki, qui a expliqué la baisse des accidents par le renforcement des différents dispositifs sécuritaires.

Le colonel Mohamed Triki, qui a expliqué la baisse des accidents par le renforcement des différents dispositifs sécuritaires, notamment les radars et les véhicules banalisés, a révélé que le 1 600 000 permis de conduire ont été retirés en 2017. Le montant des contraventions dressées par les éléments de la Gendarmerie nationale, dont le taux de payement est de près de 86%, s’élève à 339 milliards de centimes. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Les accidents de la route en nette baisse
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair