formats

L’ENTMV évoque une panne et les mauvaises «conditions météorologiques»

Publié le 22/05/2018, par dans Non classé.

Les voyageurs du bateau El Djazaïr II, qui devaient embarquer d’Alger en direction de Marseille, ont vécu le calvaire. Ils ont attendu six jours avant de pouvoir prendre la mer jeudi dernier.
Mais les raisons de ce retard diffèrent d’une source à une autre. Alors que des voyageurs ont indiqué avoir été « abandonnés» pour cause de panne du ferry qui appartient à la Société nationale des transport maritime des voyageurs (ENTMV), la compagnie précise que le retard est dû aux mauvaises conditions climatiques.

Suite aux désagréments « ayant poussé certains passagers à bloquer le débarquement du garage des autres véhicules», l’ENTMV a tenu à préciser que le report de la traversée Alger-Marseille est dû aux « mauvaises conditions météorologiques». Par conséquent, la compagnie a proposé aux passagers « la prise en charge totale dans un hôtel à Alger, incluant hébergement et restauration, et ce, jusqu’à l’accalmie».

A l’accusation de certains voyageurs algériens résidant en France, la compagnie justifie le manque de communication par l’impossibilité de « les joindre», car ayant « désactivé leurs puces françaises» une fois sur le territoire national. « Si la majeure partie des passagers résidant en Algérie ont pu être contactés par SMS pour les aviser du report de la traversée, car disposant de leurs numéros de mobile, il n’en est pas de même pour nos compatriotes installés à l’étranger qui désactivent leurs puces une fois en Algérie, d’où l’impossibilité de les joindre», a précisé le communiqué.

Pourtant, des passagers résidant en France ont indiqué à des médias français que le retard était dû « à une panne». Ces passagers ont cité les responsables de la compagnie qui ont évoqué la possibilité de prendre un autre bateau.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’ENTMV évoque une panne et les mauvaises «conditions météorologiques»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair