formats

L’enseignement de tamazight renforcé dans plusieurs wilayas

Publié le 03/05/2018, par dans Non classé.

Les inscriptions sont ouvertes depuis hier, via la plateforme numérique de l’ONEC.
Un concours de recrutement de 8586 fonctionnaires dans l’éducation, dont 3378 postes d’enseignant du primaire, sera organisé le 12 mai, a annoncé hier le ministère de l’Education nationale. Les inscriptions sont ouvertes depuis hier, via la plateforme numérique de l’Office national des examens et concours, qui fixe également les conditions requises aux diplômés voulant postuler aux épreuves.

Comme annoncé il y a quelques mois, l’enseignement de tamazight va se consolider avec le recrutement de 204 enseignants de langue amazighe sur les 300 postes annoncés pour tout le secteur, pour la rentrée prochaine. En plus du renforcement des effectifs dans les wilayas où l’on enseigne déjà cette langue, les enseignants seront recrutés pour la première fois dans 10 nouvelles wilayas. Dans une quarantaine de wilayas, le nombre de postes à pourvoir se situe entre 1 et 4 pour l’enseignement de cette langue.

La fiche détaillée des postes dégagés, rendue publique par le département de Benghabrit, indique aussi 5 postes d’enseignant de tamazight qui seront recrutés à Mostaghanem, 30 à Aïn Témouchent, 36 à Boumerdès, 5 à Mascara, et 17 à Alger-Ouest, sachant que dans la capitale l’enseignement de tamazight a repris depuis l’année dernière à travers ses différentes directions de l’éducation.

Le Haut commissariat à l’amazighité (HCA) assure l’accompagnement de l’enseignement de cette langue, en plus du travail de la promotion des variantes locales, nécessaire pour « la provocation de la demande» à travers tout le territoire national.

Si El Hachemi Assad, secrétaire général du HCA, considère que les nouvelles promotions de diplômés en master en langue et culture amazighes attendues cette année dans plusieurs universités du pays, ainsi que celles de l’Ens dans la spécialité de tamazight consolideront cet enseignement et permettront de l’étaler à plus de wilayas.

Le secrétaire général du HCA appelle à l’introduction de l’enseignement de tamazight comme clause dans le cahier des charges régissant le fonctionnement des écoles privées.

Le concours concerne 3378 postes d’enseignant du primaire. 329 postes de conseiller de l’orientation, 2265 postes de superviseur de l’éducation, 694 postes de vice-intendant, 300 postes de laborantin principal et 1407 postes de laborantin sont ouverts, selon le document du ministère de l’Education.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’enseignement de tamazight renforcé dans plusieurs wilayas
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair