formats

«L’enseignement de tamazight doit être obligatoire»

Publié le 21/12/2017, par dans Non classé.

Le parti Talaie El Hourriyet appuie la revendication de la promotion de tamazight, largement et pacifiquement exprimée par des étudiants, des lycéens, des collégiens, des animateurs du mouvement associatif et des militants politiques.
La formation de Ali Benflis dit comprendre la colère manifestée dans des rassemblements et des marches contre l’absence d’une réelle prise en charge de la langue amazighe, dont l’enseignement est toujours maintenu dans un caractère facultatif. Talaie El Hourriyet se félicite « de la maturité des étudiants et lycéens qui ne se sont pas laissés dévier de la trajectoire de leur revendication légitime par des activistes et des officines soucieux d’instrumentaliser cette cause nationale pour attenter à l’unité du pays et du peuple algérien (…), ou pour faire diversion de l’impasse politique, de la crise économique et de la situation sociale difficile que traverse notre pays».

Ce parti, qui réagit dans un communiqué rendu public hier, relève ce « manque de volonté politique du pouvoir en place de prendre toutes les dispositions législatives et réglementaires, notamment la promulgation d’une loi organique portant mise en œuvre de l’article 4 de la Constitution consacrant tamazight langue officielle». Bref, il estime que les moyens nécessaires n’ont pas été mobilisés pour rendre effective, sur le terrain, cette officialisation.

Dénonçant la répression des manifestations pacifiques, notamment à Bouira et à Batna, Talaie El Hourriyet s’élève contre « les arguments fallacieux inacceptables», tels que l’absence de ressources ou la lourdeur des programmes scolaires, avancés pour justifier les résistances et les blocages en matière de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe. Talaie El Hourriyet souligne dans ce sillage le traitement « minoré» réservé à tamazight dans la Constitution révisée de 2016. Le parti de Benflis relève la grande responsabilité du pouvoir qui doit « établir dans la transparence totale et en consultation la plus large possible, un programme d’actions et une feuille de route pour l’élaboration du cadre législatif et réglementaire» rendant effective l’officialisation de tamazight.

Talaie El Hourriyet considère aussi qu’il est impératif de former des personnels qualifiés et de mobiliser les moyens nécessaires pour la promotion de la langue et la culture amazighes.
Considérant « le combat identitaire comme une dimension fondamentale du combat démocratique et de la construction d’un Etat de droit», le parti de Benflis réaffirme que « l’amazighité est une composante indéniable de l’identité nationale». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «L’enseignement de tamazight doit être obligatoire»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair