formats

L’énigmatique rôle de l’incontournable « Madame Dalila » à Tipasa

Publié le 25/04/2018, par dans Non classé.

Dans notre enquête sur l’affaire d’attribution des somptueux logements promotionnels érigés au centre urbain du Chef lieu de la wilaya, notamment ceux de l’AGRFU (agence de gestion et de régulation foncière urbaine) de Tipasa et des 26 luxueuses villas en voie de réalisation à proximité du siège de la wilaya, un personnage énigmatique est apparu, une certaine « Madame Dalila ».
Naturellement, la loi du silence aidant, l’attribution d’un luxueux logement promotionnel à Tipasa est soumise à l’accord préalable du Chef de l’Exécutif de la wilaya. Selon des témoignages, l’influence de  » Madame Dalila qui habite dans la wilaya de Blida, dans l’acquisition du foncier ou des luxueux logements promotionnels à Tipasa est remarquable.

Nous citerons le cas de cet arrêté d’attribution du terrain d’une superficie de 5766 m2, signé par le wali de Tipasa au profit d’un pseudo-investisseur de la wilaya de Blida, sous la référence n°1494 en date du 02 novembre 2017. Il s’agit d’une concession pour une durée de 33 ans. En réalité, cette attribution fait l’objet de spéculation qui se monnaye à plusieurs milliards de centimes. Démarches, subterfuges et ruses machiavéliques sont mis en branle par ces spéculateurs impitoyables, bénéficiaires de ce  » don de la wilaya, afin de vendre leur terrain à haute valeur pour un montant qui donne des vertiges.

L’imposante  » Madame Dalila interviendra auprès de l’administration pour  » décongestionner la procédure bureaucratique dans la transaction opaque, selon le détenteur de l’arrêté signé par le wali de Tipasa.Les prétendants doivent être milliardaires d’abord et ensuite se plier à un  » protocole blidéen, avant de récupérer un arrêté d’attribution signé par le  » whisky 42 , bizarrement pour le même foncier. L’important lot de terrain se trouve à quelques encablures des sièges de l’APC et de la daïra de Tipasa.

L’administration de la wilaya de Tipasa donnera son accord étrangement après sa réunion. C’est le cas cité ci-dessus, après l’intervention de  » Madame Dalila. Officiellement, nombreux sont les projets de logements et des équipements publics qui étaient bloqués dans la wilaya de Tipasa, prétextant l’absence du foncier. En revanche,  » Madame Dalila est arrivée en quelques mois avec une facilité déconcertante à obtenir des lots de terrains et des luxueux logements promotionnels malgré cette crise du foncier.

 » Madame Dalila exploite ses solides liens avec les gestionnaires des affaires publiques locales de Tipasa, qui se mettent au service de sa volonté. Un logement promotionnel de l’AGRFU construit à l’Ouest de la ville de Tipasa, au bord de la RN11, attribué à un bénéficiaire issu d’une wilaya limitrophe, ami et précieux relai de  » Madame Dalila est proposé à la vente pour une somme de 34 millions de dinars. Ahurissant ! Plus grave, une copie du plan du site des 26 luxueuses villas de Tipasa, à l’abri des regards, se trouve chez  » Madame Dalila.

La vente de ces villas concernera une caste de citoyens. Les demandeurs des luxueux logements ou des terrains au niveau de la wilaya de Tipasa doivent se soumettre au diktat de l’influente  » Madame Dalila. Pour le rappel, la Chambre administrative avait annulé le 26 décembre 2016 cinquante neuf arrêtés d’attribution des térrains signés par l’ex.Wali de Tipasa. Le document d’annulation porte la référence n°03578. En dépit de cette décision de justice prise en 2016, le successeur du wali évincé par le Président de la République persiste à signer des arrêtés d’attribution du foncier à Tipasa en cette fin de l’année 2017 au profit des  » chanceux, grâce à  » Madame Dalila.

Il est facile de constituer des fortunes dans cette wilaya côtière, en exécutant cette acrobatie outrancière qui piétine les lois de la République d’une part et d’autre part, bénéficiant d’une vulgaire complicité des décideurs de la wilaya de Tipasa. Un gâchis au détriment de l’intérêt national. On en parlera sans aucun doute d’autres scandales du foncier à Tipasa, après les révélations sur les exemples des nommés  » R.B et  » Madame Dalila, puisque l’omerta les favorise.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé L’énigmatique rôle de l’incontournable « Madame Dalila » à Tipasa
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair