formats

Le terroriste reste introuvable

Publié le 12/12/2015, par dans Non classé.

Le terroriste qui aurait menacé, mercredi matin, de faire sauter la basilique Saint-Augustin de Annaba reste introuvable. En effet, l’important dispositif des forces combinées mis en place pour sécuriser les lieux n’a pas réussi, jusqu’à hier soir, à le mettre hors d’état de nuire.
En dépit d’un important ratissage et l’interrogatoire poussé de quelques habitants de la cité Tabacoop de Sidi Brahim, on n’a enregistré aucune avancée. Ce qui, vraisemblablement, confirme la fuite de cet homme armé qui a attaqué, avec une grenade non dégoupillée, les éléments de la police en faction à la gare routière de Sidi Brahim, avant de se réfugier dans les buissons près de la basilique Saint-Augustin. Cet incident a poussé le conseil de sécurité de la wilaya de Annaba à « décréter» l’alerte maximale au niveau de tous les édifices publics et étrangers.

Du côté des structures économiques, un contingent de la caserne de Laâlalik assure actuellement la sécurité des lieux. Au niveau de la basilique, les services de sécurité algériens et ceux, français, qui sont en service au niveau du consulat général de France, assurent la sécurisation de ce lieu religieux. A l’Institut français, la sécurité est également renforcée et le contrôle d’identité des invités et même des habitués est obligatoire.

Force est de souligner que cet incident a généré une véritable psychose au sein de la population locale, où le black-out des autorités locales a donné lieu à une folle rumeur. D’autant plus qu’il a coïncidé avec les festivités de la clôture du Festival du film méditerranéen pour lequel plusieurs artistes européens, asiatiques et arabes étaient présents à Annaba. L’annulation du spectacle de Cheb Khaled, convié à animer la clôture de cette manifestation culturelle méditerranéenne, n’a fait qu’accentuer les appréhensions des uns et des autres. A cela, il faut ajouter l’intervention immédiate des services de sécurité à l’effet de prendre en charge toute l’organisation de cet événement.

Rappelons que le terroriste est arrivé mercredi matin à bord d’un bus dont on ignore la provenance. La tête cachée sous une capuche noire, il a été soupçonné par les policiers qui l’ont sommé de s’arrêter pour contrôler son identité. Selon des témoignages recueillis sur les lieux, « l’homme armé n’a pas obtempéré à leur ordre.

Pour dissuader toute poursuite, il a brandi une arme de poing avant de prendre la fuite en jetant derrière lui une grenade antipersonnel qui, heureusement, n’a pas explosé». Alertés, les services de sécurité se sont lancés dans une course-poursuite. Ayant pris de la distance, le terroriste s’est engouffré dans les buissons à l’orée de la forêt qui se trouve derrière la basilique Saint-Augustin, près de la cité Sidi Brahim, à l’entrée est de la ville. Appuyées par des hélicoptères, les forces combinées ont encerclé les lieux avant d’installer un double cordon sécuritaire et ratisser les buissons. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le terroriste reste introuvable
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair