formats

«Le tamazight n’a pas besoin de consultation pour être généralisé»

Publié le 31/03/2018, par dans Non classé.

La ministre de l’Education nationale a démenti avoir lancé une quelconque consultation sur la généralisation de l’enseignement de tamazight.
Plusieurs titres de presse ont relayé, à la fin de la semaine, avec copie du questionnaire à l’appui, le lancement d’une consultation prétendument adressée par les services du ministère de l’Education, invitant les parents d’élèves à se prononcer s’ils sont pour ou contre l’enseignement de tamazight dans l’établissement de leur enfant.

Tamazight, qui est une langue nationale et officielle, « n’a pas besoin d’une consultation pour être généralisée», a souligné Nouria Benghabrit, en marge de la conférence des cadres de son secteur, tenue jeudi dernier. La ministre dénonce « une campagne orchestrée ciblant son secteur».

Ce vulgaire « fake news», selon la ministre, va à l’encontre de la politique de son département, visant la généralisation de l’enseignement de tamazight dans les 48 wilayas, dès la rentrée de l’année scolaire 2018/2019. « Cette rumeur va à l’encontre de la politique du secteur et de l’intérêt de la société», ajoute Mme Benghabrit.

Le lancement d’une consultation serait donc à l’encontre de la politique prônée jusque-là par le département de l’Education. Le 5 février dernier, à l’occasion du lancement officiel de la première édition du concours Plumes de mon pays, la ministre avait annoncé que tamazight, qui est enseigné actuellement dans 38 wilayas, sera généralisé aux 10 autres wilayas dès la prochaine rentrée.

Mme Benghabrit a toujours souligné l’engagement de son département pour la promotion et la généralisation de l’enseignement de cette langue ainsi que l’amélioration de l’encadrement, à travers la création de nouveaux postes budgétaires.

La ministre a annoncé en outre que les épreuves du baccalauréat se dérouleront du 20 au 25 juin prochain, avec une journée de repos le vendredi 22 juin. La date de cet examen a été, pour rappel, reportée conformément aux résultats de la consultation lancée sur la question, en raison du retard accusé dans certaines wilayas à cause du débrayage du Cnapeste.

Le bac blanc est prévu du 27 au 31 mai, précise la ministre. Les dates de déroulement des examens de la fin du cycle primaire et du Brevet de l’enseignement moyen restent inchangées. L’examen de fin du cycle primaire a été maintenu pour le 23 mai, tandis que celui du cycle moyen se déroulera du 28 au 30 mai 2018.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Le tamazight n’a pas besoin de consultation pour être généralisé»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair