formats

«Le système politique n’est pas indépassable pour le pays»

Publié le 26/04/2016, par dans Non classé.

Le président de Talaie El Houriat affirme que « la démotivation, d’où qu’elle vienne, sera toujours de nul effet sur nous. Nous ne nous résignerons jamais à tolérer toutes les souffrances infligées à notre peuple et qu’il ne mérite pas».
Le parti Talaie El Houriat tient, depuis hier à Zéralda, la deuxième réunion de son comité central. Son président, Ali Benflis, qui a ouvert les travaux de cette session, a fait le point sur la structuration organique de sa formation depuis la réception de l’agrément, en septembre de l’année dernière. Talaie El Houriat est devenu, selon lui, « un grand parti qui pèse sur l’échiquier politique national ; un grand parti qui suscite souvent de l’engouement et toujours de l’intérêt et de l’attention».

Sa seule ligne de conduite, dit-il, est de « poser les vrais problèmes du pays et de ne jamais se laisser entraîner dans les polémiques stériles et dans les débats périphériques». Lors de cette réunion, l’ancien candidat à l’élection présidentielle a décrit un contexte difficile pour la pratique politique et le travail de l’opposition. Les opposants, soutient-il, sont « des ennemis à réduire, l’idée contraire est intolérable, la critique équivaut à un crime de lèse-majesté et la demande de reddition de comptes est prise pour le summum des actes antinationaux».

« L’opposition n’a jamais été une attitude politique aisée dans notre système politique ; elle exige des sacrifices», a souligné Ali Benflis, avant d’affirmer devant les cadres de son parti que « ces sacrifices, nous avons toujours été prêts à les consentir». Le président de Talaie El Houriat dit en effet toute « la volonté politique et le courage» qui l’animent pour « confronter le régime politique à ses lamentables gâchis politiques, économiques et sociaux». « Sur le chemin que nous nous sommes choisi il n’y a que l’Algérie qui compte et rien d’autre», indique Ali Benflis, pour qui « nulle épreuve ne pourra détourner Talaie El Houriat de son chemin, nulle adversité ne pourra résister à son avancée et nul obstacle ne pourra le dévier des perspectives qu’il s’est fixé».

Selon l’orateur, « le combat pour l’Etat de droit, la citoyenneté et les libertés n’est jamais un combat perdu d’avance et mérite d’être livré. L’engagement au côté du peuple pour la libre maîtrise de son destin n’est jamais un engagement gratuit et il mérite d’être tenu». « Notre parti a fait le choix de l’opposition politique créative, constructrice et responsable», a-il souligné, promettant de « ne pas baisser la tête devant l’intimidation et la menace».

Le président de Talaie El Houriat affirme en effet que « la démotivation, d’où qu’elle vienne, sera toujours de nul effet sur nous. Nous ne nous résignerons jamais à tolérer toutes les souffrances infligées à notre peuple et qu’il ne mérite pas». « Quoi qu’il ait entrepris, le régime politique en place n’a rien créé d’irréversible. Quoique monumentale, sa faillite pourra être redressée dès lors que viendra le moment de la volonté et du courage politiques qui ne pourront émaner que d’hommes et d’institutions représentatives du peuple», a ajouté Ali Benflis, pour qui « un système politique bâti sur l’arrogance, sur le mépris et sur l’impunité n’est pas un horizon indépassable pour notre pays». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Le système politique n’est pas indépassable pour le pays»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair