formats

Le soutien d’Alger à Damas

Publié le 26/04/2016, par dans Non classé.

Abdelkader Messahel a réaffirmé le soutien de l’Algérie à la Syrie dans sa « lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent».
Echange diplomatique entre Alger et Damas et volonté de relancer leurs relations bilatérales. Après la visite à Alger de Walid Al Mouallem, ministre syrien des Affaires étrangères, à l’invitation de son homologue Ramtane Lamamra, c’est au tour de Abdelkader Messahel, ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, de se rendre à Damas. Ce voyage doit permettre de relancer le Comité de suivi algéro-syrien qui ne s’est réuni qu’une seule fois, en 2008 à Damas. De plus, la rencontre doit permettre la préparation de la réunion de la Grande commission mixte algéro-syrienne prévue à Alger.

A l’ouverture des travaux en compagnie de son homologue syrien, le ministre de l’Economie et du Commerce extérieur, Hammam El Jazairi Jabar, M. Messahel a rappelé la position indéfectible de l’Algérie envers le conflit qui déchire la Syrie. Le ministre a réitéré « le soutien de l’Algérie à la Syrie dans sa lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent».

Il a également mis l’accent sur l’appui de l’Algérie à la Syrie qui subit « une agression terroriste qui vise à anéantir les fondements de l’Etat, à s’emparer du pouvoir par la force et à semer la terreur». Pour le ministre, la Syrie « surmontera son épreuve et poursuivra sa marche vers davantage de prospérité pour la réalisation des aspirations de son peuple à la paix, à la stabilité et à la réconciliation nationale».

M. Messahel a été reçu par le président Bachar Al Assad, rapporte l’agence officielle APS. Lors des entretiens, le ministre algérien a fait part du « soutien de l’Algérie au peuple syrien dans sa lutte contre le terrorisme afin de préserver la stabilité et la sécurité de la Syrie et l’union et la cohésion de son peuple».

De son côté, Bachar Al Assad a exprimé ses remerciements pour le soutien et la solidarité avec son pays face aux défis induits par le terrorisme. Le président syrien a comparé la guerre que mène son pays à celle menée par l’Algérie durant les années 1990 et a exprimé sa détermination à renforcer la coopération entre les deux pays dans divers domaines.

L’Algérie et la Syrie entretiennent des liens très forts et ont une histoire commune. Quand l’Emir Abdelkader avait émigré en Syrie, 8500 hommes l’ont suivi et se sont installés sur le plateau du Golan et autour du lac de Tibériade. Durant la guerre de Libération nationale, de nombreux Syriens se sont engagés aux côtés des Algériens. Même si des désaccords sont apparus entre les deux pays, Alger et Damas sont aujourd’hui les seuls représentants, dans le Monde arabe, du Front du refus. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le soutien d’Alger à Damas
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair