formats

Le secrétariat national de l’UGTA soutient Sidi Saïd

Publié le 27/07/2017, par dans Non classé.

Pour les autres membres de l’UGTA, Sidi Saïd a voulu jouer la carte de l’apaisement, malheureusement son geste a été interprété autrement.
Le secrétariat national de l’UGTA a exprimé hier son soutien à Abdelmadjid Sidi Saïd. Tous les membres de cette instance, 12 au total, à leur tête Mohamed Tayeb Hmarnia, ont signé une déclaration dans laquelle ils assurent leur total soutien au secrétaire général Abdelmadjid Sidi Saïd ainsi qu’au programme du président Bouteflika. « On exprime notre soutien indéfectible et celui de la base syndicale au secrétaire général de l’UGTA», lit-on dans un document rendu public.

Deux jours auparavant, c’est le secrétariat à l’organique qui a rompu le silence pour rappeler les positions de la centrale vis-à-vis du président Bouteflika et du secrétaire général : « L’UGTA soutient le président Bouteflika depuis 1999 ; nous l’avons cautionné et soutenu et nous avons défendu son projet civilisationnel ambitieux, de même que nous nous sommes accrochés à son leadership et à ses orientations perspicaces, dont le pacte économique et social en constitue un modèle exemplaire.»

A travers ce positionnement, l’UGTA se démarque ainsi du président du FCE, Ali Haddad, et du conflit qui l’oppose au Premier ministre Abdelmadjid Tebboune, mais elle soutient son secrétaire général Sidi Saïd, qui s’est pourtant rangé du côté de Haddad. Pour les cadres de l’UGTA, Sidi Saïd a voulu jouer la carte de l’apaisement, malheureusement son geste a été interprété autrement. « Sidi Saïd n’avait pas l’intention de se ranger du côté de Ali Haddad contre le Premier ministre, il voulait minimiser le problème.

En jouant au sapeur-pompier, Sidi Saïd s’est attiré les foudres de tout le monde», explique un syndicaliste. Si le secrétariat national, la haute instance de l’UGTA, affiche son ralliement à Sidi Saïd, les syndicalistes et les travailleurs restent toujours dans l’attente d’une clarification de la situation de la part de Sidi Saïd, qui continue à gérer le plus normalement les affaires de la centrale.

Néanmoins, les 12 signataires du document dénoncent « l’attaque de certains contre le secrétaire général de l’UGTA, en propageant des allégations sans fondement, dont le but est de porter atteinte à la stabilité de l’UGTA et à son secrétaire général, Abdelmadjid Sidi Saïd». Pour le secrétariat national, « il n’y a pas de conflit au sein de l’UGTA, ni de fissures internes et encore moins de trahisons». En réitérant leur position vis-à-vis de la politique du gouvernement, les cadres du secrétariat ont affiché leur soutien au président de la République pour la concrétisation de son programme sur le terrain. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le secrétariat national de l’UGTA soutient Sidi Saïd
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair