formats

Le salut de la nation passe par les sciences et les savants

Publié le 17/04/2019, par dans Non classé.
Le salut de la nation passe par les sciences et les savants

ALGER- Le président du Haut conseil islamique (HCI), Bouabdallah Ghlamallah, a affirmé mercredi à Alger que le salut de la nation et sa libération du joug de l’ignorance passaient par « les sciences et les savants ».

Intervenant à l’ouverture d’une Conférence sur « le message des savants au sein de la société », organisée à l’occasion de Yaoum el Ilm, M. Ghlamallah a indiqué que « le salut de la nation et sa libération du joug de l’ignorance passe par les sciences et les savants », ajoutant que la société « a besoin de ses savants pour concourir au développement et à l’unification de la nation et, partant, à la renaissance civilisationnelle ».


Lire aussi: Benbadis « un homme universel et un réformateur par excellence »


Le premier objectif de ce genre de conférences « est d’éveiller les esprits et d’inciter à la réflexion », a-t-il poursuivi.

Pour sa part, le chercheur et cadre au ministère des Affaires religieuses et des wakfs, Aïssa Mekari a souligné l’importance de la mission des savants et de leur rôle dans la sensibilisation de la société et la réalisation d’une renaissance intellectuelle et civilisationnelle, citant, à ce titre, le leader de la renaissance en Algérie, Cheikh Abdelhamid Ibn Badis.

Il a fustigé, en outre, certains religieux qui ne se réfèrent pas aux « règles scientifiques pour faire la distinction entre le religieux et l’intellectuel ».

Pr Djeradi Larbi de l’Université de Mostaganem a évoqué le rôle des savants et des sciences dans l’édification de l’Etat de Droit.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le salut de la nation passe par les sciences et les savants
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair