formats

Le RND garde la majorité au Conseil de la nation

Publié le 31/12/2015, par dans Non classé.

Amar Saadani, secrétaire général du FLN, a perdu la bataille des sénatoriales. Il ne remporte pas la majorité au Sénat, et ce, en dépit de sa victoire aux élections pour le renouvellement de la moitié des membres élus du Conseil de la nation, qui se sont déroulées mardi dernier à travers les 48 wilayas du pays.
Selon les résultats préliminaires rendus publics hier par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, le FLN arrive en tête avec 23 sièges, suivi du RND avec 18 sièges. Les indépendants ont obtenu, quant à eux, quatre sièges, alors que le Front des forces socialistes (FFS) a remporté deux sièges et El Fadjr El Djadid un siège. Le parti dirigé par Ahmed Ouyahia conserve ainsi la majorité et demeure la première force politique au sein de la Chambre haute du Parlement avec 43 sénateurs contre 40 pour le FLN.

Avant les élections, le RND comptait 45 élus membres du Conseil de la nation ; 19 d’entre eux ont achevé leur mandat parlementaire alors que les 25 autres n’étaient pas concernés par le renouvellement partiel. Aujourd’hui, en remportant 18 sièges, le RND sort vainqueur avec 43 sénateurs. Le FLN, qui avait avant les élections 41 sénateurs, dont 24 ont achevé leur mandat parlementaire, en remportant 23 sièges, ajouté aux 17 restants, obtient un total de 40 sénateurs, deuxième après le RND.

Le secrétaire général du FLN avait, faut-il le rappeler, menacé d’exclusion les élus du FLN qui se présenteraient en dehors du cadre légal du parti. Parmi ces dissidents, trois se sont présentés aux sénatoriales en tant que candidats libres et ont remporté la première place à Constantine, Tébessa et Oum El Bouaghi. « Ces vainqueurs qui ont contesté la liste présentée par le FLN à l’issue des primaires organisées par le parti se sont présentés comme candidats indépendants. Donc en aucun cas, ils ne seront comptabilisés sur le compte du FLN. La loi et la Constitution sont claires à ce sujet», note une source parlementaire.

Amar Saadani a mobilisé tous les moyens humains et matériels pour récupérer la majorité perdue en 2012 au Sénat. Un pari qu’il n’a pas réussi… Seddik Chihab, chargé de communication au RND, se dit satisfait des résultats de ces élections : « Nous avons atteint les objectifs que nous nous sommes fixés. Le RND garde la majorité au Sénat et cela prouve qu’il est une force sérieuse sur laquelle on peut compter.» Chihab est persuadé que le RND, à travers cette victoire, va peser sur l’échiquier politique, notamment en matière d’équilibre au Parlement.

La proclamation officielle et définitive des résultats de l’élection sera faite par le Conseil constitutionnel, conformément aux dispositions de l’article 125 de la loi organique 12-01 du 12 janvier 2012 relative au régime électoral. Parallèlement, le président de la République rendra publique, incessamment, la liste des 24 sénateurs du tiers présidentiel. Le Conseil de la nation est composé de 144 membres, dont 96 élus au scrutin indirect et secret (deux tiers) et 48 désignés par le président de la République dans le cadre du tiers présidentiel.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le RND garde la majorité au Conseil de la nation
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair