formats

Le recueillement sur la tombe de Matoub perturbé

Publié le 26/06/2016, par dans Non classé.

Les activités de la commémoration du 18e anniversaire de l’assassinat du chantre kabyle, Matoub Lounès, se sont déroulées, hier, sur fond de tension, notamment lors de la cérémonie de recueillement sur la tombe du défunt, au village Taourirt Moussa, dans la commune d’Aït Mahmoud, daïra de Beni Douala, à une vingtaine de kilomètres de Tizi Ouzou.
Il était près de 11h lorsque des jeunes amassés aux alentours de la clôture du tombeau de l’artiste commençaient à scander : « Pouvoir assassin !» et « Lounès yella yella !» Quelques minutes plus tard, juste après l’apparition de Nordine Aït Hamouda, accompagné de dissidents du RCD, à savoir l’ancien député Arezki Aider, les manifestants se sont déchaînés en voulant l’empêcher carrément de se recueillir sur la tombe de l’artiste. « Nordine barra !» criaient-ils à gorge déployée. Malika, la sœur du défunt, a essayé de calmer les esprits, en vain. « S’il vous plaît, vous êtes dans la maison de Lounès.

Soyez calmes. Aujourd’hui, c’est une journée de recueillement, tous ceux qui se reconnaissent dans le combat de Lounès sont les bienvenus. Que ce soit des militants du MAK, du RCD ou du FFS, vous êtes tous les bienvenus», s’est-elle adressée à la foule qui l’a huée lors de la lecture de la déclaration de la fondation Matoub. « Il y a un groupe qui veut perturber la cérémonie de recueillement. Nous dénonçons ces pratiques d’éléments à la solde du pouvoir. Nous voulons un débat d’idées.

L’affaire de l’assassinat de mon frère est l’otage d’une vérité officielle. La famille Matoub exige la réouverture, sans condition, du dossier à travers une enquête sérieuse, approfondie et intégrant l’ensemble des aspects liés à ce crime. Les visées, les circonstances et l’identité des auteurs de cet acte ignoble demeurent jusqu’à présent un mystère. L’aboutissement à la vérité sur l’assassinat de Lounès permettra à l’Etat d’affirmer sa crédibilité et à la nation de renforcer sa cohésion», a-t-elle ajouté. Après un climat de désordre, nombreux sont ceux qui se sont recueillis dans le calme et la sérénité sur la tombe du chantre engagé.

On a d’ailleurs remarqué la présence de Djamel Zenati, du président de l’APW de Tizi Ouzou, Mohamed Klalèche, et des deux sénateurs de la wilaya, en l’occurrence Hocine Haroune et Tamadartaza ainsi que plusieurs élus. Des militants de partis politiques, des animateurs associatifs, des artistes et de nombreux anonymes ont fait également le déplacement à Taourirt Moussa pour rendre hommage à Matoub.

Ils sont venus de plusieurs wilayas. Nous avons remarqué des bus arborant des portraits géants du chantre disparu, immatriculés à Boumerdès, Bouira, Béjaïa, Alger, Bordj Bou Arréridj, Sétif, entre autres. Notons aussi que des dizaines de personnes ont déposé des gerbes de fleurs à Tala Bounane, sur le lieu de l’assassinat du Rebelle par les forces du mal un certain 25 juin 1998.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le recueillement sur la tombe de Matoub perturbé
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair