formats

Le RCD veut peser sur le débat économique

Publié le 25/04/2016, par dans Non classé.

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) organisera le 1er mai prochain, à l’hôtel Riadh de Sidi Fredj, un colloque international sur « L’économie et le coût de la non-intégration nord-africaine», « Les solutions à court terme face à la crise financière» et « La transition de l’économie de la rente à la production».
Si le parti a réservé la salle de conférences de l’hôtel Riadh, il n’a toujours pas obtenu l’accord de la wilaya. « Pour le moment, nous n’avons toujours pas de réponse de la wilaya», reconnaît Atmane Mazouz en charge de la communication au RCD, Une situation qui ne semble pas perturber le cadre du RCD « habitué depuis longtemps à batailler avec les responsables pour pouvoir organiser des événements de cette nature».

Une brochette de spécialistes est programmée pour animer le colloque. On retrouvera l’économiste Abdelhak Lamiri ; l’ancien candidat à la présidentielle de 2014 et président d’Ecofinance, Ali Benouari ; Samy Oussedik, fondateur d’Algiers Investment Partnership (AIP) et président fondateur du Cercle Ptolémée ; Lahcen Oulhadj, docteur d’Etat en économie, professeur de sciences économiques à Rabat, président de la commission permanente au Conseil économique social et environnemental, membre du CA du Forum euro-méditerranéen des Instituts de sciences économiques et Aram Belhadj actuellement enseignant à la faculté des sciences économiques et de gestion de Nabeul (université de Carthage) en Tunisie et chercheur associé au Laboratoire d’économie d’Orléans en France.

Le parti, qui se dit « convaincu que seule une approche géostratégique dépassant les contraintes conjoncturelles et dogmatiques pourrait inspirer l’émancipation économique et sociale de notre région», estime par ailleurs que le salut passe par une véritable intégration des économies des pays maghrébins. Pour la formation dirigée par Mohcine Belabbas, la rencontre du 1er mai intervient alors que le parti multiplie les initiatives et les rencontres depuis un certain temps.

Il avait réussi son pari lors de la marche populaire pour la célébration du Printemps berbère du 20 avril. Pour ceux qui pourraient s’étonner de la tenue d’une telle rencontre un 1er mai, Fête des travailleurs, le responsable de la communication avance des arguments pratiques. « La Fête du travail étant un jour férié, cela permettra à nos militants de venir nombreux assister aux conférences données lors du colloque», affirme M. Mazouz, qui annonce pour le 13 mai l’installation des « assises féminines» du RCD. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le RCD veut peser sur le débat économique
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair