formats

Le RCD entre démissions et exclusions

Publié le 10/02/2016, par dans Non classé.

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie RCD traverse des moments de doutes. Une quarantaine de  » militants » de la section d’Aghribs ( Tizi Ouzou) ont annoncé, aujourd’hui mercredi, leur démission du parti.

 » Nous (44) militantes et militants du RCD section des Aghribs, (coordination), signataires de la présente déclaration, rendons publique notre décision de nous démarquer définitivement des structures locales, régionales et nationales du RCD, et dénonçons « la gestion catastrophique antidémocratique » et l’état de « délinquance politique » dans lequel se débat le parti, réduit aujourd’hui à un club d’amis, voire à un registre de commerce au profit d’un seul homme ». Selon les rédacteurs de cette déclaration,  » 56 militants avaient démissionné en octobre dernier ».

Les démissionnaires dénoncent :  » les dysfonctionnements internes, marqués par des purges arbitraires successives, ayant fini par vider le parti de ses compétences et privilégiant la promotion de la médiocrité ».

La direction du parti ne semble pas ébranlée par cette cette démission collective.  » Ces gens-là ne figurent pas sur le fichier militant du parti. Ils ne sont pas encartés et ils ne payent pas leurs cotisations », a affirmé un responsable du parti, dans une déclaration à Elwatan.com.

Le RCD a vécu une vive polémique, en janvier dernier, suite à l’exclusion de l’un de ses fondateurs, Noredine Ait Hamouda.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le RCD entre démissions et exclusions
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair