formats

Le projet de loi relatif à l’Académie amazighe déposé à l’APN

Publié le 12/06/2018, par dans Non classé.

Le projet de loi relatif à la création de l’Académie de langue amazighe sera examiné et débattu le 20 juin à l’APN.
Le texte a été déposé, dimanche, devant la commission de l’éducation, de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des affaires religieuses de l’assemblée. « L’article 4 de la Constitution consacre le statut de tamazight comme langue nationale et officielle aux côtés de la langue arabe, chargeant ainsi I’Etat de la noble mission de promotion et de développement de la langue amazighe dans toutes ses variétés linguistiques en usage sur le territoire national, de même qu’il crée une académie dénommée Académie algérienne de la langue amazighe, placée auprès du président de la République, ayant pour mission de réunir les conditions de la promotion de tamazight, sur la base des travaux d’experts, en vue de concrétiser son statut de langue officielle», précise l’exposé des motifs du projet de loi, dont El Watan a obtenu une copie.

L’Académie est chargée, notamment, de recueillir le corpus national de la langue amazighe dans toutes ses variétés linguistiques ; d’établir la normalisation de cette langue à tous les niveaux de description et d’analyse linguistiques et d’élaborer et d’éditer un dictionnaire référentiel de la langue amazighe.

Cette nouvelle structure aura également à mener des recherches dans tous les domaines de la promotion de la langue amazighe, à travers la codification et la standardisation de la langue sur la base de l’ancrage social et de la dynamique culturelle dans toutes ses variétés, par une approche convergente. « Ces missions seront réalisées en collaboration avec l’aide de tous les partenaires concernés, notamment, les institutions nationales et les associations qui activent dans le domaine de la promotion et du développement de la langue amazighe», poursuit le texte.

Consacrer tamazight dans les institutions

Dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière, l’Académie, située à Alger, est composée de 50 membres au plus, dont le président, désignés et nommés par décret présidentiel. Nommé pour une durée de quatre ans, le président de l’Académie chargé de plusieurs missions présente le rapport annuel de l’institution au Président après son adoption par le conseil.

Pour l’accomplissement de ses missions, l’Académie comprend quatre organes (conseil, président, bureau, commissions spécialisées) et elle est également dotée d’un secrétariat administratif. Il est indiqué dans l’avant-projet que la composante de cette institution, « au profil exclusivement scientifique», garantit son statut d’autorité de référence en la matière, conférant ainsi à ses travaux un caractère académique, neutre et impartial basé sur l’apport d’experts et des compétences scientifiques avérées, relève-t-on.

Pour Djamel Baloul, député FFS, le texte doit impérativement consacrer « l’autonomie de l’académie et de ses membres, qui doivent être des spécialistes en tamazight et de rang magistral. Ils doivent être des spécialistes qui ont consacré leurs carrières à la recherche pour la promotion de cette langue, et non pas uniquement des linguistes».

Le député explique que l’institution pourrait faire appel à des militants reconnus dans le domaine pour apporter leur expertise. M. Baloul plaide pour que le texte consacre tamazight comme langue officielle des institutions. « A l’APN, on a constaté des réticences à ce sujet. La preuve en l’absence de cette disposition dans le règlement intérieur. Au FFS, on s’est battu dans la commission pour l’usage du tamazigh dans les débats, les interventions et le Journal officiel de l’Assemblée.

La Constitution consacre l’arabe comme langue d’Etat, le texte doit rattraper cela en permettant l’utilisation de tamazigh dans les institutions», poursuit le député, qui affirme que le groupe FFS se réunira demain pour examiner le projet. Déposé au niveau de la commission éducation, qui remettra un rapport préliminaire à l’APN, le projet sera présenté à la plénière le 20 juin.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le projet de loi relatif à l’Académie amazighe déposé à l’APN
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair