formats

Le président Bouteflika procède à un mouvement partiel dans le corps des walis

Publié le 16/12/2016, par dans Non classé.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé à un mouvement partiel dans le corps des walis, a annoncé, hier, un communiqué de la Présidence, dont voici le texte intégral : « Conformément aux dispositions de l’article 92, alinéa 10 de la Constitution, le président de la République a procédé, ce jour, à un mouvement partiel dans le corps des walis.
A ce titre, sont nommés walis : Hattab Mohamed, wali de Béjaïa Dziri Toufik, wali de Béchar, Hadjar Mohamed, wali de Skikda, Hachani Tahar, wali de Sidi Bel Abbès.» Le nouveau wali de Skikda, né en 1953 à Tiaret, a occupé plusieurs fonctions dans les collectivités locales, dont le poste de secrétaire général de la wilaya de Blida, avant d’accéder à cette responsabilité. Il est titulaire notamment d’une licence en sciences économiques et d’un mastère MBA.

Il a été chef de daïra de Brezina (El Bayadh), de Bir El Djir (Oran) et de Mohammadia (Mascara), avant d’être nommé secrétaire général des wilayas de M’sila, Sidi Bel Abbès et Blida. Le nouveau wali de Béchar, 58 ans, avait occupé plusieurs fonctions dans l’administration locale, dont la dernière était celle de secrétaire général de la wilaya d’Oran. Titulaire d’une licence en sciences économiques, il a commencé sa carrière en 1990 comme responsable du budget puis des moyens à la wilaya d’El Bayadh.

Il a été aussi en charge de la direction de l’administration locale de la wilaya de Djelfa, avant d’occuper la même responsabilité à Béchar. Désigné secrétaire général de la wilaya de Aïn Defla avant d’occuper la même fonction à Oran. Celui de Bejaïa a occupé plusieurs fonctions dans les collectivités locales avant d’accéder à ce poste, notamment secrétaire général de la wilaya d’Alger et wali de Sidi Bel Abbès. Né en 1964 à Boumerdès, il est diplômé de l’Ecole nationale d’administration (ENA).

Il a été chef de daïra à Gouraya (Tipasa), à El Harrach (Alger) et à Azzaba (Skikda), avant de se voir promu secrétaire général de la wilaya de Sétif puis wali délégué à Alger. Il a aussi été nommé secrétaire général de la wilaya d’Alger, avant d’être promu à la tête de la wilaya de Sidi Bel Abbès. Enfin, celui de Sidi Bel Abbès, 59 ans, a occupé plusieurs fonctions au sein des collectivités locales, la dernière étant celle de secrétaire général de la wilaya d’Alger.

Il est titulaire d’un diplôme de l’ENA obtenu en 1980 et préparait en 2006 un doctorat. Attaché de cabinet à la wilaya de Bordj Bou Arréridj puis sous-directeur au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, il a été chef de daïra dans plusieurs wilayas d’avant d’être nommé, en 2014, secrétaire général de la wilaya de Saïda. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le président Bouteflika procède à un mouvement partiel dans le corps des walis
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair