formats

Le patron de TMC organise une visite guidée à l’usine de Tiaret

Publié le 27/03/2017, par dans Non classé.

Le groupe Tahkout Manufacturing Company (TMC) a invité, hier, la presse représentée à Tiaret à une visite guidée à l’usine d’assemblage de voitures Hyundai, située dans la zone industrielle de Zaaroura.
Le but est bien entendu de mettre fin à la vive polémique née des lourds soupçons qui pèsent sur la réalité de l’investissement. La visite organisée également en présence de Kim Sangyoul, directeur de l’usine, a concerné tout le processus de montage des voitures sur les deux chaînes actuellement opérationnelles. Avant d’assembler le 37e et dernier composant au sortir de la chaîne, le véhicule (une I/10 4, avec 5 portes) passe par neuf étapes, avons-nous constaté sur place. Entre-temps, les différentes équipes de jeunes, dont des ingénieurs, s’affairaient à monter des essieux, des amortisseurs, des moteurs et autres…

Au total, il y a eu, hier, 37 véhicules montés sur l’une des deux chaînes, selon les cadres de l’usine. 84 au total en attendant d’augmenter la production avec la mise en service d’un deuxième shift, annonce-t-on. Notre sortie d’usine a coïncidé avec celle du personnel. Dehors, des dizaines de jeunes sont venus afin de rencontrer les responsables de l’usine pour une éventuelle embauche. Tout cela pour dire que le véhicule subit plusieurs opérations de montage dans cette usine et non pas une seule opération de montage de pneus, comme propagé sur les réseaux sociaux notamment.

Abordé sur la question de la commission d’inspection mise en place par le gouvernement, le patron du groupe TMC assène que celle-ci est la bienvenue et qu’il n’a rien à cacher. Avant lui, Kim Sangyoul, directeur exécutif, avait affirmé que « 34 kits sont importés pour les besoins de l’assemblage».

Quatre autres de ses compatriotes veillent au grain. Le patron du groupe insiste sur son autre projet automobile, dont l’usine est fin prête à Frenda, 50 km à l’ouest de Tiaret. « Ce sera une unité de montage de véhicules de marque Saipa en partenariat avec des Iraniens à hauteur de 75/25% et cela profitera au peuple, car ils seront proposés à moins d’un million de dinars.»

Pour Hyundai, il y aura un nouveau modèle qui sortira en 2018 en CKD, car, explique le patron de TMC, « des conventions ont déjà été signées avec certains partenaires. Cela passe, tempère-t-il, par l’aval des laboratoires». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le patron de TMC organise une visite guidée à l’usine de Tiaret
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair