formats

«Le nombre de demandes est en hausse constante»

Publié le 03/11/2016, par dans Non classé.

– Nous assistons à une hausse des demandes d’adoption ; comment l’expliquez-vous ?

Le nombre de demandes de procédure de recueil légal d’enfant abandonné (kafala) est en hausse. Et c’est une hausse importante. Nous recevons de plus en plus de couples, très jeunes et récemment mariés, qui désirent adopter. Alors qu’on s’était habitués à recevoir des parents qui optent pour l’adoption qu’après 10 à 15 ans de mariage et ils étaient beaucoup moins nombreux il y a quelques années. Je crois que c’est parce que le régime de la kafala commence à être connu et maîtrisé par la société.

La procédure est plus claire, les gens savent qu’elle existe et qu’elle se fait dans un cadre légal rassurant. Ce qui n’était pas le cas avant. Les gens avaient la crainte, avant, que la maman resurgisse et leur retire l’enfant, aujourd’hui la loi a bien organisé les choses : lorsque l’enfant est placé dans une famille d’accueil, la loi garantit qu’il puisse y rester.

– Il y a très peu de placements dans des familles, pourtant beaucoup d’enfants attendent dans les pouponnières, comment l’expliquez-vous ?

Nous avons actuellement 500 dossiers en attente sur la wilaya d’Alger. Le traitement de ces demandes dépend du nombre d’enfants admis dans nos pouponnières. Les admissions ne sont pas nombreuses, nous pouvons avoir 4 ou 5 cas d’abandons par semaine, comme il peut y en avoir un ou deux.

Mais il reste que les abandons définitifs sont de plus en plus rares, ce qui complique les placements de ces enfants dans des familles d’accueil. Nous faisons face à la problématique des placements directs, beaucoup d’enfants sont placés en famille d’accueil par la seule volonté de la mère qui choisit elle-même les parents adoptifs. Elle confie son enfant sans que la DAS ne puisse contrôler ces familles d’accueil.

– Comment se déroule le traitement de ces demandes, respectez-vous un ordre chronologique et quels sont les critères qui comptent ?

Les procédures d’adoption se font conformément aux textes régissant la kafala. Les candidats à l’adoption doivent déposer un dossier administratif (état civil, justificatif des revenus, casier judiciaire, entre autres), un dossier médical et un justificatif de logement qui est très important pour nous. Nous ne pouvons pas confier des enfants à des personnes qui vivent dans des habitats précaires.

Il est important pour nous que la personne ou le couple qui désire adopter soit stable émotionnellement, d’où l’entretien avec les psychologues qui sont très importants pour nous. Toutes les demandes sont traitées avec équité. Nous confions les enfants en respectant l’ordre de dépôt des demandes. Exception faite pour les demandes émanant de l’étranger où les candidats disposent d’agrément qui expirent rapidement. Dans ce cas, il nous arrive de traiter leurs demandes en priorité. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Le nombre de demandes est en hausse constante»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair