formats

«Le nombre de chaînes sera limité»

Publié le 01/09/2016, par dans Non classé.

Le président de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) tient désormais la loi qui lui permet d’agréer ou pas une chaîne de télévision. Dans cet entretien express, il préfère rester prudent tout en renvoyant la responsabilité de l’application de la loi au gouvernement.
– Le cahier des charges régissant la création des chaînes de télévision privées vient d’être publié. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

C’est une avancée importante pour l’édification du dispositif législatif. Le décret publié est en fait attendu. Il a fait l’objet de discussions de la part de plusieurs parties, dont l’ARAV. Il rend maintenant claires les conditions d’exercice et de constitution d’institutions de communication.
L’autre point important est que tous les Algériens, remplissant les conditions indiquées dans le cahier des charges, sont éligibles à la création d’institutions de communication audiovisuelle.

– Est-ce que les chaînes offshore existant actuellement sont concernées par les nouvelles dispositions ?

A l’évidence, oui. Ces chaînes sont tenues par une mise en conformité qui réponde aux nouvelles règles. Par contre, c’est le ministère de la Communication qui déterminera le nombre de chaînes à agréer. Le nombre de chaînes sera donc limité. Cela sera fait suite à une évaluation technique qui déterminera les capacités de l’Algérie dans ce domaine. Les chaînes qui seront créées seront soumises à la responsabilité de leurs fondateurs.

– Le secteur public est-il concerné ?

Théoriquement, tout le paysage audiovisuel algérien est concerné. Il n’y a pas de distinction entre secteur public et privé. Mais il revient au gouvernement d’évaluer les capacités techniques qui permettront de décider du nombre d’autorisations à donner. Ce qui est important, c’est que cette loi devienne la règle que tout le monde devra respecter.

– Il existe toujours une confusion autour des chaînes thématiques. Sur quels critères allez-vous attribuer les agréments ?

Il n’y aura pas de chaîne généraliste. Thématique signifie qu’une chaîne de télévision consacre ses programmes à un thème précis. Elle se spécialisera. Mais c’est au gouvernement que reviendra le dernier mot. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Le nombre de chaînes sera limité»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair