formats

Le MSP dément l’existence de contacts avec le FLN

Publié le 27/12/2016, par dans Non classé.

Faute politique ou sérieuse tentative de déstabilisation d’un parti ? Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, fait à nouveau parler de lui.
Connu pour ses sorties saugrenues, il vient de commettre un impair politique qui irrite les responsables du Mouvement de la société pour la paix (MSP). Après avoir reçu deux anciens dirigeants de ce parti, Bouguerra Soltani et Abderrahmane Saïdi, Djamel Ould Abbès s’est précipité pour annoncer une prochaine rencontre élargie avec les dirigeants du MSP.

Une annonce qui n’a pas manqué de susciter la réaction du bureau exécutif de la formation présidée par Abderrezak Makri qui se dit étonné d’entendre la déclaration du chef de l’ex-parti unique. « Le FLN se réunira prochainement avec les responsables du MSP pour aller la main dans la main vers les élections», avait déclaré Djamel Ould Abbès à l’occasion de la réunion, dimanche dernier, du bureau politique du FLN. « Faux !» réagit le MSP, qui se dit « étonné» par cette annonce dans un communiqué rendu public hier matin. « Le MSP ignore l’existence de cette rencontre (…). Il n’y a aucune discussion au sein du parti sur le sujet, encore moins un rendez-vous avec ce parti (le FLN)», précise le MSP dans son document.

Tout en faisant allusion à Bouguerra Soltani, ancien président du MSP, qui multiplie les sorties solitaires qui vont à contre-courant des décisions de sa formation, la direction du parti islamiste affirme « qu’il n’a délégué personne pour contacter le FLN, ni le rencontrer». Dans la foulée, le MSP qualifie cette annonce de « tentative de déstabilisation du parti à la veille des élections législatives». « Le bureau exécutif du parti réaffirme que ce genre de rapport entre les partis est rejeté», ajoute encore le MSP qui considère « inamicaux» les agissements de Ould Abbès. Les responsables du MSP évoquent même une campagne visant à provoquer une nouvelle crise dans les rangs du parti.

C’est ce que confirme d’ailleurs Abderrezak Makri, qui estime que c’est le pouvoir qui est à l’origine de cette tentative. Sur sa page facebook, il affirme que « des parties dans la société et au sein du régime tentent de comploter contre le MSP qui a pu dépasser toutes les crises pour en sortir plus fort». « Le MSP est le seul parti qui s’est autostructuré dans les 48 wilayas et dans les différentes municipalités. Il se distingue aussi par ses activités hebdomadaires et ses relations externes qui ne cessent de s’étendre. Notre formation a été la cible de plusieurs attaques depuis sa création, mais elle s’en est sortie que plus forte», estime-t-il.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le MSP dément l’existence de contacts avec le FLN
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair