formats

Le mouvement théâtral dans les Ziban a accompagné toutes les causes sociales 

Publié le 20/07/2019, par dans Non classé.
Le mouvement théâtral dans les Ziban a accompagné toutes les causes sociales

BISKRA – Le mouvement théâtral dans les Ziban a accompagné depuis près d’un siècle de toutes les causes sociales nationales et locales, a considéré samedi à Biksra, le chercheur et journaliste, Faouzi Mesmoudi.

Dans une communication intitulée « théâtre à Biskra, voyage dans la mémoire » donnée à la maison de la culture Ahmed Rédha Houhou, le conférencier a considéré que le théâtre apparu dans les Ziban

officiellement en 1926 a été un affluent du mouvement nationaliste qui a porté la cause nationale à l’instar des troupes « Djamaïyat El Moustakbal El-fani », « Djamaïyat El-Kawakab Ettamthili » et « les troupes de l’union théâtral » dont les spectacles mettaient à nu la politique coloniale haineuse et favorisaient la prise de conscience face aux abus du colonialisme français.

Ces troupes faisaient de la résistance par l’art et leur action a permis l’émergence d’éminents dramaturges à l’instar de Mekki Chebah, Saâd-Eddine Khemar, Mohamed El-Hadi Senoussi et Larbi Ben M’Hidi, a estimé l’intervenant soulignant que ce dernier s’est particulièrement distingué dans la pièce « Fi Sabi Ettaj » en 1944.

Après l’indépendance, le mouvement théâtral porté par plusieurs troupes dont « Adhawa », « Masrah El Jawal » et « Masrah El-Madina » a accompagné la marche de construction engagée dans le pays et a lutté contre les fléaux sociaux hérités de 132 années d’occupation française qui avaient plongé la société dans l’ignorance et l’illettrisme, a estimé Mesmoudi qui est également directeur des moudjahidine dans la wilaya de Tébessa.

Le mouvement théâtral dans la région a connu des phases de faiblesse sans disparaitre totalement et a besoin actuellement de renouveau, a considéré le conférencier dont la communication s’inscrit dans le cadre d’une journée d’information sur le théâtre local conjointement organisée par la maison de la culture, la section locale de l’Union nationale des écrivains algériens .

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le mouvement théâtral dans les Ziban a accompagné toutes les causes sociales 
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair