formats

Le ministère n’a pas fixé « avec exactitude » le nombre de postes à pourvoir pour le concours de recrutement de 2017

Publié le 08/01/2017, par dans Non classé.

La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit a affirmé dimanche que les services de son département n’avaient pas encore fixé « avec exactitude » le nombre de postes vacants, sur la base desquels seront définis les postes à pourvoir pour le concours de recrutement de l’année 2017.
Le nombre des postes à pourvoir pour le concours de recrutement de l’année 2017 n’a pas encore été fixé « avec exactitude », a indiqué Mme Benghebrit dans une déclaration à la presse en marge de la journée arabe d’alphabétisation, précisant que « ce nombre s’élève actuellement à plus de 5.000 postes qui concernent le recrutement d’enseignants contractuels ».

Les rencontres régionales se poursuivent toujours et permettront de fixer le nombre des postes à pourvoir pour le concours de recrutement externe, a rappelé la ministre. « Pour fixer la date du concours et le nombre de postes à pourvoir, il faut collecter plus de données », a-t-elle soutenu, tout en souhaitant que le concours puisse se tenir dans les « plus brefs délais ».

A une question sur la menace du collectif des syndicats indépendants de différents secteurs d’organiser un sit-in national et des sit-in régionaux le 28 janvier, la ministre a appelé le partenaire social et tous les fonctionnaires à « faire preuve de sagesse et d’un sens élevé de responsabilité, d’autant que le gouvernement a répondu aux principales préoccupations soulevées par le secteur de l’Education nationale ».

Ces acquis ont permis d' »améliorer les conditions socioprofessionnelles de chaque fonctionnaire du secteur », a indiqué M. Benghebrit, soulignant que « les rencontres avec le partenaire social débuteront dans dix (10) jours ». A l’occasion de la journée arabe d’alphabétisation (8 janvier), Mme Benghebrit a affirmé que la stratégie nationale d’alphabétisation (2007-2016), initiée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et pour laquelle d’importantes enveloppes avaient été allouées, ferait cette année l’objet « d’une étude analytique ».

Cette année constituera « une phase transitoire » pour l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes et pour toutes les associations ayant pris part à la mise en oeuvre de cette stratégie, a-t-elle estimé. Grâce à la stratégie nationale d’alphabétisation, 2.226.000 personnes ont reçu des cours de base en lecture, écriture et calcul, selon les chiffres de l’office.

En dépit des chiffres « positifs » enregistrés, près de 4.000.000 d’Algériens restent privés de ce droit fondamental à l’éducation, selon l’office. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le ministère n’a pas fixé « avec exactitude » le nombre de postes à pourvoir pour le concours de recrutement de 2017
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair