formats

« Le manque de sommeil au volant est égal à 0.5g/l d’alcool dans le sang »

Publié le 14/06/2016, par dans Non classé.

C’est à l’initiative du centre national de la prévention et la sécurité routières qu’une campagne de sensibilisation sur les méfaits de la conduite en état de somnolence a lieu. Elle est baptisée : le jeun comme la conduite…rectitude et engagement.
Depuis le début du mois de ramadan, le CNPSR distribue des dépliants à l’adresse des conducteurs pour les sensibiliser sur les méfaits d’une conduite en état de somnolence.

Sur le dépliant le centre prévient le conducteur qu’il doit reconnaître les signes de fatigue : lourdeur des paupières, difficulté de se concentrer, jambes lourdes, envie de changer de position, bâillements répétés…

Dans le dépliant, on essaie de frapper les esprits, en confirmant que six heures de sommeil seulement sont égales à 0.5 g/l d’alcool dans le sang. Les conséquences du micro sommeil sont désastreuses prévient-on. D’après la campagne, il ne faut pas se leurrer une fois en état de micro sommeil, ni le volume élevé de la radio, ni l’ouverture des fenêtres, ne permettra au conducteur de s’éveiller.

Inutile de résister selon la campagne, il faut dormir de 15 à 20 minutes, il faut surtout pas conduire entre 2h et 5h du matin ou du moins l’éviter.

Cette campagne ciblée coïncide avec une première semaine de ramadan qui a enregistré une cinquantaine de morts sur nos routes. Le facteur manque de sommeil est parmi les facteurs incriminés à chaque bilan des accidents routiers ou tout autre campagne de prévention routière. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé « Le manque de sommeil au volant est égal à 0.5g/l d’alcool dans le sang »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair