formats

Le licenciement des professeurs Aïssa Abdelguerfi et Rosa Issolah validé

Publié le 22/02/2017, par dans Non classé.

La commission de recours du ministère de l’Enseignement supérieur a entériné, hier, la décision de licenciement des deux enseignants de l’Ecole nationale supérieure de l’agriculture (Ensa), les professeurs Aïssa Abdelguerfi et Rosa Issolah, et la mutation de Nadjia Zermane.
Après avoir fait l’objet d’un licenciement qu’ils estiment « abusif et illégal», Aïssa Abdelguerfi et Rosa Issolah, professeurs à l’ENSA, ont été destinataires, hier, de la décision de la Commission nationale de recours disciplinaire auprès du ministère de l’Enseignement supérieur qui les avait entendus, jeudi dernier, sur les griefs que leur reproche le directeur de l’Ecole. Ainsi, les mesures de licenciement contre les deux professeurs et de mutation contre leur collègue, Nadjia Zermane, ont été confirmées, coupant de fait tout espoir aux trois enseignants d’une réhabilitation.

Ils avaient courageusement dénoncé à travers des contributions publiées dans les colonnes de la presse nationale « les dérogations d’inscription en 1re année sans la moyenne requise et en doctorat sans concours», avant d’être déférés devant le conseil de discipline, qui a prononcé deux licenciements et une mutation pour faute grave de 4e degré, « sans que les concernés ne soient entendus pour se défendre». Ces derniers ont contesté ces mesures qui, selon eux, n’ont pas respecté la loi, comme le fait de les avoir privés de leur droit à la notification des griefs prononcés contre eux et à la communication du contenu du dossier disciplinaire dans les délais fixés par la réglementation.

Ils ont également épinglé le conseil d’éthique de l’ENSA, qui s’est réuni sans les mis en cause pour les accabler de « fautes graves», entre autres celle d’avoir alerté les plus hautes autorités du pays, dont la Présidence et le ministère de l’Enseignement supérieur sur la situation qui prévaut dans leur prestigieuse école. Hier, la décision d’entériner le licenciement des professeurs Aïssa Abdelguerfi et de Rosa Issolah et la mutation de Nadjia Zermane rendue par la commission nationale de recours a fait l’effet d’une bombe dans le milieu universitaire, où déjà un appel à un rassemblement, aujourd’hui, devant le ministère de l’Enseignement supérieur a été lancé. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le licenciement des professeurs Aïssa Abdelguerfi et Rosa Issolah validé
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair