formats

Le kiosque smart à la conquête de «la ville intelligente»

Publié le 27/09/2016, par dans Non classé.

Cet investissement propose une connexion wifi, des cartes intelligentes, la possibilité de branchement de chargeurs de téléphone et des surfaces d’affichage modernes.
L’opérateur spécialisé en mobilier urbain, AD Display, a présenté hier le « mobilier urbain smart». Ce mobilier, déjà mis en place dans quelques stations de bus, dans la capitale, et que l’opérateur compte généraliser à travers le pays, offre des moyens et applications modernes pour faciliter la vie des citadins. Connexion wifi, cartes intelligentes, possibilité de branchement de chargeurs de téléphone, des surfaces d’affichage de technologie de dernière génération sont ainsi offertes, dans le cadre de l’investissement lancé par AD Display, qui est en train d’investir dans « la ville smart», qui ne doit pas être seulement un slogan, mais donne des possibilités aux résidants de bénéficier du confort de la modernité, même s’ils sont à l’extérieur, selon le PDG de cette entreprise, Mourad Hadj Saïd.

C’est en collaboration avec les collectivités locales — 170 communes sont déjà partenaires d’AD Display — que ce projet est mis en place et va être généralisé dans les trois ans à venir à travers le territoire national, a ajouté le patron d’AD Display, lors d’une conférence de presse tenue hier au siège de l’entreprise. AD Display a soumissionné pour les projets d’exploitation de surfaces concernées à travers les communes. Le mobilier smart d’AD Display varie du kiosque intelligent à la jardinière, aux vespasiennes, abrisbus intelligents avec affichage des horaires, scores des matchs importants, affichage d’informations d’utilité publique.

Ce mobilier conjugue « modernité, respect de l’architecture locale et embellissement du paysage urbain», soutient le conférencier. Si les premiers éléments de ce mobilier ont été installés dans la capitale, en vertu d’un accord signé avec l’APC d’Alger-Centre, l’opérateur s’est lancé dans l’équipement des grandes villes (Annaba, Oran et Sétif) et, « plus tard, toutes le wilayas du pays». Comptant sur une gestion « totalement autonome», AD Display réalise une croissance à deux chiffres, selon la présentation faite par M. Hadj Saïd.

Le parcours de l’entreprise a commencé en 2001, avec l’importation de l’équipement, AD Display est passée, quelques années après, au montage d’éléments avant d’investir dans la production d’une grande partie de ces éléments. « Aujourd’hui, nous n’importons que les écrans d’affichage fabriqués uniquement en Chine et en Corée, le reste est conçu et réalisé en Algérie», explique fièrement M. Hadj Saïd, qui met en exergue l’expérience de ses 400 collaborateurs.

Le conférencier s’est montré également rassuré par la baisse des actes de vandalisme ciblant le mobilier urbain : l’entreprise comptait 50% de mobilier saccagé en 2007, infligeant des pertes annuelles de 200 millions de dinars et nécessitant l’affectation de plus de 60% du personnel à la maintenance et au remplacement. « Aujourd’hui, le taux a visiblement baissé», constate M. Hadj Saïd. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le kiosque smart à la conquête de «la ville intelligente»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair