formats

Le Grand Sud intéresse les Allemands

Publié le 14/01/2016, par dans Non classé.

La délégation algérienne accompagnant le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans sa visite en Allemagne, à l’invitation de la chancelière Angela Merkel, a souhaité la concrétisation rapide des contrats, notamment ceux concernant les secteurs de l’agriculture, de la construction mécanique et de l’environnement.
L’Algérie et l’Allemagne vont signer, dans les prochains jours, une trentaine de contrats concernant plusieurs secteurs d’activité. La délégation algérienne accompagnant le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans sa visite d’un jour en Allemagne, à l’invitation de la chancelière allemande, Angela Merkel, a souhaité la concrétisation rapide de ses contrats, notamment ceux qui concernent les secteurs de l’agriculture, la construction mécanique, l’environnement, le traitement des eaux, la production des pièces détachées, l’industrie des travaux publics et la logistique, la télécommunication.

Lors du forum d’affaires tenu à Berlin, présidé par M. Sellal et le secrétaire d’Etat parlementaire du ministère fédéral allemand de l’Economie et de l’Energie, Uwe Beckmeyern, les Allemands, fortement présents à ce rendez-vous (près de 200 opérateurs)étaient unanimes à reconnaître que « le marché européen est saturé et les flux financiers se raréfient pour le marché allemand». Ils considèrent que « l’Algérie pourrait être une plateforme nord-africaine d’extension pour non seulement intensifier leur intervention en Algérie et pourquoi pas avoir un regard plus développé sur l’Afrique du Nord», rapporte l’APS.

Pour les Allemands, l’Algérie recèle un énorme potentiel, sa jeunesse. Le Grand Sud est également privilégié. Ils ont affiché leur intérêt pour le marché algérien et leur volonté de s’engager avec l’Algérie. Par contre, les opérateurs qui n’ont pas encore établi de contrat ont souhaité visiter l’Algérie pour voir sur place les capacités de réception et l’environnement des affaires. Le Grand Sud s’est taillé la part du lion en termes de contrats de partenariat en préparation entre des entreprises allemandes et des opérateurs algériens.

Des contrats dans la fabrication de pièces détachées automobiles, avec Mercedes en particulier, dans les domaines de l’hydraulique et du développement de l’agriculture dans le Grand Sud seront signés prochainement entre entreprises algériennes et allemandes. Outre le dossier de l’énergie solaire qui « devrait être repris sous différentes formes», l’Algérie a décidé de reprendre l’industrie textile en main avec la signature de contrats, toujours dans le Grand Sud.

Des sociétés allemandes déjà implantées (200 environ) souhaitent élargir leurs activités, certaines veulent investir dans de grands travaux en lien avec l’environnement, notamment à Ouargla et El Oued, tandis que d’autres sont tentées par l’industrie agroalimentaire dans le Grand Sud et l’agriculture des grandes surfaces. Lors de ce forum, des rendez-vous ont été pris pour d’autres visites en vue d’avancer les négociations entre les opérateurs des deux parties. Au cours de sa visite, qui s’est achevée mardi soir, M. Sellal s’est entretenu avec la chancelière allemande, Angela Merkel, le président fédéral, Joachim Gauk, et le président du Bundestag, Nobert Lammert. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le Grand Sud intéresse les Allemands
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair