formats

Le forcing des boulangers pour une baguette à 15 DA

Publié le 02/12/2017, par dans Non classé.

Le prix de la baguette de pain a été revu à la hausse dans certaines boulangeries. Dans quelques régions du pays, précisément au Centre, des boulangers ont informé leurs clients que le prix de la baguette de pain ordinaire est désormais de 15 DA à compter d’hier, « conformément à la décision prise par les boulangers au niveau local et national», lit-on sur des affiches diffusées sur les réseaux sociaux. A ces affiches est joint le procès-verbal de la réunion des bureaux locaux de l’Union des boulangers, tenue la veille et portant le cachet de l’Association nationale des commerçants et artisans algériens (ANCA).

« Suite à une réunion entre les délégués de la section boulangerie des 48 wilayas et l’Union des boulangers locale le 29 novembre, il a été retenu et convenu de respecter les recommandations faites durant l’AG tenue le 28 novembre : l’augmentation du prix de la baguette à 15 DA ; la diminution du poids à 200 g ; le prix de la livraison fixé à 15 DA», précise un communiqué de la section boulangerie de Tizi Ouzou.

L’ANCA a démenti, dans un communiqué rendu public (29 novembre), avoir pris la décision d’augmenter le prix de la baguette ou même de baisser son poids (de 250 à 200 g). L’association lance à cet effet un appel aux boulangers pour respecter les lois en vigueur et rejeter des « pratiques anarchiques». L’association met en avant une pénurie de la farine et l’augmentation de son prix dans certaines wilayas (Alger, Béchar, Saïda, Khenchela, Constantine, Bouira, Oran). Elle demande aux propriétaires des minoteries de mettre à la disposition des boulangers de la matière avec les prix subventionnés.

Lors d’une conférence de presse animée début novembre, les représentants du Club artisan des boulangers de l’ANCA ont réclamé la révision à la hausse du prix de la baguette. A cet effet, ils ont appelé les pouvoirs publics à installer une commission regroupant les représentants des ministères (Commerce, Finances) et ceux des minoteries et des boulangers pour « déterminer le coût réel» de la baguette de pain, dont le prix est fixé par le décret exécutif 96-132 du 13 avril 1996.

L’article 2 de ce texte précise que les prix de vente aux consommateurs du pain sont fixés comme suit : « Pain courant de 250 g à 7,5 DA l’unité et le pain de 500 g à 15 DA l’unité.» L’article 3 dispose que « les prix de vente aux consommateurs du pain dit “amélioré” sont fixés comme suit : pain de 250 g à 8,5 DA l’unité. Pain de 500 g à 17 DA l’unité». Le même texte stipule par ailleurs que les prix de cession aux différents stades de la distribution des farines courantes en vrac et conditionnées sont fixés comme suit : prix de cession aux boulangers : 2000 DA/quintal. Depuis cette date, les boulangers ont décidé d’augmenter le prix de la baguette ordinaire (10 DA) de manière unilatérale, sans tenir compte de la réglementation.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le forcing des boulangers pour une baguette à 15 DA
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair