formats

«Le FMI veut nous imposer l’augmentation des prix»

Publié le 29/04/2017, par dans Non classé.

Lors d’un meeting, animé hier à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives de jeudi prochain, le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, a déclaré que « le FMI veut nous imposer l’augmentation des prix des produits de première nécessité et de ne plus soutenir les investisseurs.
Il veut nous pousser aussi à une situation financière très difficile qui provoquera la dévaluation du dinar». Et d’ajouter : « L’Algérie a connu la même situation en 1986 après la chute des prix du pétrole.»

Le patron du RND est revenu également, dans son discours, sur la décentralisation de gestion qui est, selon lui, le meilleur mode de fonctionnement pour donner plus de prérogatives aux maires et aux présidents des Assemblées de wilaya. « Il y a ceux qui parlent de la régionalisation, mais nous devons aller, dans un premier temps, vers la décentralisation car les textes de loi sur ce mode de gestion, qui donne plus de prérogatives aux communes, existent depuis 1967. La décentralisation réglera beaucoup de problèmes», a-t-il plaidé.
Ahmed Ouyahia est aussi revenu sur la question de l’unité nationale qui, a-t-il dit, reste « une constante fondamentale» étant donné, a-t-il expliqué, que même les gens de cette région ont combattu pour l’indépendance du pays.

« L’Algérie est une et indivisible. Les citoyens de la Kabylie ont grandement participé à la libération du pays du colonialisme et vécu les mêmes affres du terrorisme que ceux des autres régions, durant la décennie noire. La Wilaya III historique a joué un grand rôle dans la Révolution. La Kabylie est la région des héros de la Révolution, comme Abane, Krim et Amirouche ainsi que le colonel Kasdi Merbah», a-t-il souligné avant de revenir sur les événements d’Avril 1980.
« Quand on vient dans cette région, on se rappelle souvent le Printemps berbère d’avril 1980 et ce qu’a généré l’interdiction de la conférence de Dda Lmulud. Ce n’est pas le RND qui avait interdit cette conférence, car il n’existait pas en 1980. Mais c’est lui qui a voté pour que tamazight devienne langue nationale en 2002 et officielle en 2016. Il œuvrera toujours pour la création d’une académie pour cette langue», a-t-il ajouté.
Par ailleurs, l’actuel chef de cabinet de la Présidence est revenu sur la peine de mort qui doit être, a-t-il insisté, appliquée contre les auteurs de kidnapping. M. Ouyahia, qui a abordé les grands axes du programme électoral de son parti, a exhorté l’assistance à se diriger vers les urnes le 4 mai prochain, pour choisir les candidats de son parti. « Le RND a été créé par les moudjahidine, les fils de chouhada, les Patriotes, les gardes communaux et les anciens DEC», a-t-il lancé.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Le FMI veut nous imposer l’augmentation des prix»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair