formats

Le FLN laminé par le RND et les Indépendants à Ghardaïa

Publié le 24/11/2017, par dans Non classé.

Le vieux parti unique continue de boire le calice jusqu’à la lie, n’en déplaise à Mr Djamel Ould Abbès qui avait déclaré, il n’y a pas si longtemps de cela dans la vallée du M’zab, lors des élections législatives que Ghardaïa est et restera un bastion du FLN.
Il avait vu tout faux, encore une fois, puisque sur les treize (13) communes et le siège de l’APW, que compte la wilaya de Ghardaïa, son parti n’a réussi à décrocher que deux mairies, en l’occurrence celles de Metlili et de Mansourah. Si pour Metlili, un des plus importants siège de daïra de la wilaya de Ghardaïa, située à 45 kms au sud du chef lieu de wilaya, la liste FLN , emmenée par Abdellah Nouacer , a brillamment remporté dix (10) des dix sept (17) sièges en jeu , il n’en fut pas de même pour celle emmenée par Mustapha Ouled Sidi Amar , qui a dû âprement ferrailler pour sortir vainqueur dans cette petite commune agro-pastorale située à 90 kms au sud de Ghardaïa , en direction d’El Menéa .

Les deux grands vainqueurs de cette joute électorale ont été incontestablement les indépendants et le RND qui revient fort sur la scène locale, après les déboires de l’ancienne équipe menée, alors, par le tandem Omar Kara Bakir, l’ex député et l’ancien président du bureau de wilaya du RND, l’ex colonel de gendarmerie, Aïssa Bazzine ,tous deux menés vers la porte de sortie en étant pour le 1er limogé et le second exclu du bureau national , lors de la 3 ème session ordinaire de l’assemblée nationale du RND, qui s’est tenue à Zéralda, les 9 et 10 juin 2016, sous la présidence du secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia . Décision apparemment salutaire pour le parti sur la scène locale puisqu’il a réussi, en moins de dix sept (17) mois à se restructurer et mener une bonne campagne, récoltant une bonne moisson de cinq (5) mairies enlevées, en l’occurrence celles de Berriane, Zelfana (avec le revenant, l’ex P/APC, Amar Benghochi), Seb Seb, Hassi Lefhel et El Atteuf.

À Berriane, très importante daïra, située à 45 kms au nord de Ghardaïa, en bordure de la route nationale N° 1, le RND, avec Bahmed Omarouyoub, comme a tète de liste, s’est accaparé huit (8) des 19 sièges en jeu. Le reste a été partagé entre le Front Moustakbel, avec 4 sièges, le MPA, avec 4 sièges et El Karama, avec les 3 sièges restants. L’autre grand vainqueur de ces joutes, ce sont les quatre (4) listes indépendantes qui ont remportées des sièges de mairies mais aussi et surtout celle indépendante, en l’occurrence  » El tawafouk », emmenée par le P/APW sortant, Omar Daddi Addoune, qui a largement remportée les suffrages pour rempiler pour un autre mandat en qualité de P/APW de la wilaya de Ghardaïa. L’autre grand vainqueur, d’une liste indépendante, en l’occurrence  » El Ichrak » est sans conteste Omar Fekhar qui remporte haut la main la mairie très convoitée du chef lieu de wilaya, Ghardaïa. Dhaïa Ben Dahoua, important siège de daïra, a été aussi enlevée par la liste indépendante  » El – Diâa », portée par son tête de liste, Benharzallah Khène tout comme l’importante commune et daïra de Guerrara, à 110 kms au nord – est de Ghardaïa, remportée, comme toujours, par une liste indépendante, en l’occurrence  » El Wafa Oua El Ettawassoul » portée par son tête de liste, Abdellah Hariz.

Bounoura, qui a toujours été géré par des indépendants ne déroge pas à la règle, sauf que cette fois ci, c’est une autre liste indépendante qui a émergée avec son tête de liste, l’enfant du K’sar de Bounoura, Abdellah Bennacer. La plus indécise et la plus palpitante des treize (13) communes, dont le vainqueur n’a été connu que très tard la nuit, et en tout dernier lieu, est la commune d’El Menéa, à 270 kms au sud de Ghardaïa, où il fallait compter minutieusement les bulletins pour enfin proclamer comme vainqueur et nouvel édile de la ville, Mohamed Ghrieb, sous les couleurs du MPA .

La dernière commune restante, à savoir Hassi El Gara, soit l’une des deux communes avec celle d’El Menéa constituante à elles deux la circonscription administrative d’El Menéa, a été remportée par Yagoub Belakhel du Front El Moustakbel. à souligner la parfaite organisation de cette joute électorale et la parfaite maîtrise sécuritaire à tous les niveaux, tant aucun problème ou dépassement grave n’a été signalé. Si ce n’est deux cas relevé par la commission de surveillance soit un parti qui a ouvert une permanence le jour du vote juste à proximité d’un bureau de vote et un autre parti qui a apposé des affiches à l‘intérieur d’un bureau de vote. En attendant la proclamation définitive des résultats après examen des recours éventuels (aucun déposé à cette heure -ci), c’est la satisfaction totale quant à la réussite sans grand bobo de ces élections combinés APC / APW 2017 et surtout de l’appréciable taux de participation de 57,92 % pour les APC et 57,20 % pour l’APW. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le FLN laminé par le RND et les Indépendants à Ghardaïa
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair