formats

Le FLN interdit à ses militants de parler du 5e mandat

Publié le 03/02/2018, par dans Non classé.

Le secrétaire général du FLN Djamel Oud Abbès a animé, aujourd’hui samedi à Témouchent, une conférence de presse où il a abordé la question des présidentielles de 2019 et les rapports de son parti avec le RND.
 » Nous avons donné des instructions fermes aux camaradas militants. Il est strictement interdit de parler du cinquième mandat. C’est au président Abdelaziz Bouteflika de décider s’il veut se présenter pour un 5e mandat », a déclaré Ould Abbès. Il a affirmé dans le même sillage que  » la question du 5e mandat ne figure pas dans l’agenda du comité central » de son parti.

Le SG du FLN a nié l’existence d’un gouvernement parallèle mené par son parti.  » Il n’y a pas de gouvernement de l’ombre. Nous nous limitons à accomplir notre devoir de signaler les déviations du gouvernement au chef de l’Etat », a-t-il dit en citant, à titre d’exemple, la polémique autour de l’ouverture du capital des entreprises publiques. Il a assuré que  » ceux qui veulent semer la zizanie entre moi et Ouyahia ont échoué. Le RND est notre allié… »

Selon Ould Abbès, les élus et les cadres du FLN sont en train de recenser toutes les réalisations accomplies en Algérie depuis l’accession de Abdelaziz Bouteflika au pouvoir en 1999.

Lire aussi : Les soutiens de Bouteflika s’entredéchirent publiquement

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le FLN interdit à ses militants de parler du 5e mandat
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair