formats

Le FFS proteste

Publié le 15/11/2016, par dans Non classé.

Une cinquantaine de citoyens et militants du Front des forces socialistes (FFS) se sont rassemblés, hier, devant le siège de l’APC de Lakhdaria, commune située à 45 km à l’ouest de Bouira, en signe de dénonciation contre la suspension « arbitraire» du maire, Oukil Mohamed, par le wali de Bouira.
Le chef du groupe parlementaire FFS, Chafai Bouiche, et d’anciens premiers secrétaires du parti, également membres du secrétariat national du plus vieux parti de l’opposition, à l’instar de Ali Laskri et Mohamed Nebbou, ont pris part à ce rassemblement de protestation, organisé à l’appel du parti. L’édile de la municipalité de Lakhdaria a été suspendu jeudi dernier de ses fonctions par le wali de Bouira, Mouloud Chérifi. La décision et la sanction, en application de l’article 43 du code communal, ont été motivées par le fait que l’élu est impliqué dans des affaires de justice.

Oukil Mohamed a été condamné à deux reprises par la justice. Le 13 octobre, l’élu FFS avait été condamné par la cour de Bouira à une peine d’une année de prison avec sursis pour avoir délivré un permis de construire pour une extension en R+4 au profit d’un citoyen de la commune, alors que le plan cadastral de la région ne prévoit que des constructions en R+2, notamment au chef-lieu communal.

« Nous sommes là par solidarité avec le maire de Lakhdaria et pour dénoncer la décision prise par le wali de Bouira, d’autant plus qu’avant cette sanction, l’administration avait suspendu arbitrairement deux maires, ceux de Boumerdès et Teleghma», a dénoncé Aouchich Youcef, chargé de communication au FFS.

Dans la wilaya de Bouira, c’est le troisième maire d’obédience Ffs qui a été suspendu par l’administration. Il s’agit des présidents d’APC de Guerrouma et El Adjiba qui ont été condamnés par la justice. Le FFS, qui a condamné avec fermeté cette sanction, la troisième du genre visant des élus de son parti, s’est interrogé sur les motivations de cet acharnement de l’administration. La suspension du maire de Lakhdaria intervient après l’éviction des édiles de Teleghma et de Boumerdès, suspendus de leurs fonctions. « C’est un acharnement pur et simple de l’administration contre les élus FFS», ont dénoncé hier des militants ayant pris part au rassemblement de soutien. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Le FFS proteste
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair